1. Bourse & Sicav
  2. Focus entreprises
  3. Meetic, pauvre dot pour une dot.com

Meetic, pauvre dot pour une dot.com

08/06/2011 - 16:17 - Sicavonline - Arnaud Riverain



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Meetic, pauvre dot pour une dot.com

Pour Arnaud Riverain de Greensome Finance l'OPA de Match.com sur Meetic se fait à un prix trop faible pour ne pas appeler à surenchère. Le champion de la rencontre en ligne est valorisé à un niveau qu'il n'avait plus connu depuis le second semestre 2008. Les conditions des épousailles de Meetic et de Match.com. pourraient amener d'autres prétendants à se déclarer. L'épilogue de l'histoire de Meetic reste encore à écrire.

Les grandes manœuvres chez Meetic

Tout d'abord une opération emblématique avec Meetic qui fait l'objet d'une OPA. L'américain Match.com, qui détenait 27% de son capital, va lancer une offre à 15 euros par action. Marc Simoncini, son président et fondateur, s'est déjà engagé à apporter 16% et conservera 7% du capital afin de demeurer au conseil d'administration.
Que penser de cette opération ?

En soi, elle est logique car Marc Simoncini avait déjà fait part de sa volonté de vendre sa participation dans Meetic en septembre 2010. Il était revenu en arrière en décembre faute d'offres « reflétant la valeur et le potentiel de Meetic ». A cette époque Match.com l'avait suivi ce qui pouvait sembler surprenant sachant qu'il existait une clause de préemption sur les parts détenues par le fondateur du Groupe. La logique aurait voulu que Match reprenne les actions de Marc Simoncini mais il n'en fut rien. Il est vrai qu'à cette période le titre se négociait au-delà des 19 euros.

Meetic, une OPA peu attractive

Entre temps les choses semblent avoir bougé étant donné que Match a fait une proposition acceptée par Mr Simoncini mais à un prix qui peut sembler pour le moins peu attractif ; car il n'offre qu'une prime de 11,6% par rapport au dernier cours coté avant l'annonce. Il faut revenir au second semestre 2008 pour observer des cours durablement sous ce niveau. Il va donc sans dire qu'il est peu probable que la plupart des actionnaires apportent leurs titres pour le moment sachant qu'ils peuvent jouer une surenchère d'un fonds ou d'un groupe média (Meetic compte tout de même plus de 800.000 abonnés en Europe). Seul élément pouvant induire un doute quant à leur attitude, le fait que les résultats du premier trimestre ont déçu le marché et que la pression concurrentielle semble de plus en plus compliquée à juguler. Dès lors, les prédateurs pourraient se mettre en position d'attente face à un groupe qui pourrait avoir du mal à retrouver de la croissance et un niveau de rentabilité confortable.

A court terme on peut s'attendre à ce que certains jouent une surenchère plus proche des 18-20 euros. Cette dernière pourra venir de Match.com ou d'un tout autre acteur souhaitant prendre une place de choix sur ce marché.
L'histoire Meetic n'est donc pas terminée, la patience va s'imposer mais ce n'est plus qu'une question de temps et c'est la spéculation qui risque fort de faire vivre le titre.

Arnaud Riverain
Greensome Finance



© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Meetic, pauvre dot pour une dot.com" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
Cotation
Dernière cloture    18.83 EUR



Date du cours    21/01/2014



A court ou long terme, avec plus de 5 000 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 23 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit