1. Bourse & Sicav
  2. Focus entreprises
  3. LeGuide.com et le Panda tueur

LeGuide.com et le Panda tueur

08/06/2011 - 16:28 - Sicavonline - Arnaud Riverain



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




LeGuide.com et le Panda tueur

LeGuide.com endure un véritable calvaire boursier depuis deux mois. Pour Arnaud Riverain de Greensome Finance, l'arrivée du nouvel algorithme de Google, le fameux Panda, est à l'origine de l'effondrement du cours de bourse du comparateur. La visibilité sur LeGuide.com se retrouve brouillée.

LeGuide.com face à l'algorithme qui tue

LeGuide.com a à nouveau fait parler de lui ce mois-ci. Après avoir perdu 16,6% en avril, le titre a cédé 31,5% en mai. Ainsi, en 2 mois la valeur a chuté d'environ 50%. Le 1er déclencheur a été une certaine déception quant à l'évolution du T1 avec une croissance à 1 chiffre (+9%) alors que jusque-là la communauté financière était habituée à voir deux chiffres. Le second élément ayant joué, est le doute induit par l'arrivée de Panda, le nouvel algorithme de Google ; ce dernier a pour effet de déréférencer les sites qui agrègent du contenu et les guides shopping en pâtissent. Les craintes sur ce point se sont aggravées vers le 20 mai suite à une déclaration du moteur de shopping Twenga qui a vu son audience et son chiffre d'affaires baisser de 40% en avril en Grande-Bretagne suite à l'arrivée de Panda. Il y a donc eu un effet de panique sur le titre d'autant plus que la direction de LeGuide.com a été muette jusqu'au 31 mai au soir. Elle a alors précisé au cours d'une conference call que l'impact sur son audience britannique a été de -25% entre mars et avril 2011.

Une visibilité réduite pour LeGuide.com

Quelles conséquences peut-on en tirer ? Tout d'abord, l'élément majeur qui ressort est l'incertitude quant à l'impact exact que peut avoir Panda sur l'activité du Groupe. En effet, pour le moment le déploiement n'a pas eu lieu en France, zone sur laquelle il réalise plus de 70% de son activité. Ensuite, comment LeGuide.com va-t-il pouvoir s'adapter à ce changement de donne ? La direction affirme intensifier ses efforts en développement mais demeure toujours dans une phase d'apprentissage. Il lui est donc très difficile d'évaluer les conséquences d'un déploiement global de ce nouvel algorithme. Malgré tout, le groupe confirme viser une rentabilité élevée. Certes, elle sera inférieure à celle de l'an dernier mais c'était annoncé car des efforts marketing allaient être relancés en 2011. Donc, que veut dire un niveau de rentabilité élevé ? Une marge qui revient à un niveau normatif de 30% (vs 36,4% en 2010) ou nettement moins ? Autre question, quel impact sur le volume d'affaires ? Sur tous ces points, la direction n'a pas véritablement apporté de réponse d'autant plus que Google se lance également sur le segment des guides shopping. Là-dessus, la direction a indiqué qu'aux Etats-Unis, Google avait pris 20% de part d'audience et que dans le même temps les guides shopping ont continué à progresser grâce au dynamisme du marché.

Une opportunité sur LeGuide.com ? oui, mais...

Pour résumer, LeGuide.com se retrouve avec un nouveau concurrent de taille qu'est Google sur son core business ce qui pourra lui ôter de la croissance sans pour autant la lui enlever totalement. Par ailleurs, le groupe doit faire face à un nouveau défi technologique sur lequel aucune réponse n'est encore apportée et qui cause des dégâts non négligeables sur l'ensemble du secteur. Tout cela mis bout à bout crée de nombreuses incertitudes ce dont à horreur le marché. Reste une chose certaine, LeGuide dispose d'une trésorerie à fin 2010 qui représente 8,41 euros par action soit 50% du prix actuel et est actuellement le 3ème acteur européen des guides de shopping. La correction semble donc exagérée mais en l'absence de signes forts la prudence semble devoir l'emporter à moins que l'on joue l'effet opportuniste que pourrait être une OPA sur le Groupe.

Arnaud Riverain
Greensome Finance



© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "LeGuide.com et le Panda tueur" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
Cotation
Dernière cloture    29.56 EUR



Date du cours    19/05/2014



A court ou long terme, avec plus de 5 000 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 23 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit