1. Immobilier de placement
  2. Tendances de l'immobilier
  3. Paris : dernières hausses des prix immobiliers avant les baisses de la rentrée ?

Paris : dernières hausses des prix immobiliers avant les baisses de la rentrée ?

16/07/2013 - 14:46 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Paris : dernières hausses des prix immobiliers avant les baisses de la rentrée ?

Acheteurs volages et velléitaires, fuite des investisseurs, hausse des taux d'emprunt, stock de logements « invendables », le marché parisien ne pourra pas résister très longtemps dans cet environnement où tout indique, selon MeilleursAgents.com, que les prix des logements vont à nouveau prendre le chemin de la baisse après quatre mois sous perfusion.

Difficile de suivre le marché immobilier parisien. Alors que les prix des logements sont orientés à la baisse depuis maintenant deux ans, perdant 3,8 % sur cette période et en retrait de 1,5 % sur un an, le baromètre mensuel de MeilleursAgents.com fait état d'une quatrième hausse consécutive en juin. Même modérée (+ 0,4 % en juin et + 0,9 % en mai), cette hausse ajoute un peu plus de confusion dans l'esprit des acheteurs et des vendeurs opérant sur un marché compliqué et marqué par des volumes de transaction extrêmement réduits.

La hausse des prix constatée depuis ces quatre derniers mois n'est en réalité due qu'à des phénomènes saisonniers et conjoncturels. « Ces hausses [de prix] sont dues essentiellement à la demande saisonnière pour les grandes surfaces familiales et aux gains de pouvoir d'achat liés à la baisse des taux » explique Sébastien de Lafond président et fondateur de MeilleursAgents.com.

Les facteurs de soutien des prix immobiliers s'évanouissent

Le dirigeant du réseau créé en 2008 est convaincu que ce sursaut des prix arrive en bout de course « Les taux ont arrêté de baisser et vont probablement augmenter légèrement dans les prochains mois. La demande saisonnière pour les grandes surfaces familiales est désormais tarie. »

Ces variations du prix de la pierre ont peu de signification dans la mesure où elles ont été réalisées dans un contexte de poursuite de la baisse des volumes de transactions. Le marché immobilier francilien sonne creux et va rester congestionné.

Le constat de MeilleursAgents.com n'appelle guère à l'enthousiasme. Depuis l'automne 2012, les trois quarts des vendeurs sont sur le marché par contrainte professionnelle ou familiale.

Seulement un quart des produits sont mis en vente par des vendeurs non contraints à des prix trop élevés qu'ils n'actualisent pas. Ces biens restent sur le marché donnant l'illusion d'un stock important et de prix relativement stables. En réalité, sur un marché de faible volume, seuls les biens de qualité s'échangent ce qui maintient un niveau de prix artificiellement élevé.

Acheteurs inconstants et tarissement des investisseurs

Les prix immobiliers sont de nouveau orientés à la baisse et le marché voué à tourner au ralenti. D'autant que MeilleursAgents.com constate que les acheteurs solvables « jettent un regard très critiques sur les offres » et que le marché de l'investissement est totalement asséché. Les produits de qualité moyenne ou médiocre et les biens mis en vente à des prix trop élevés ne provoquent plus aucune visite. Les autres biens sont visités mais de plus en plus d'acheteurs tentant le tout font des offres peu sérieuses bien en dessous des prix du marché. Les acheteurs ont repris la main mais sont en prise aux doutes et nombre d'entre eux se rétractent à la dernière minute par peur de passer à côté d'une meilleure affaire.

Meilleure affaire que beaucoup vont chercher de l'autre côté du périphérique afin de trouver des logements plus grands à des prix inférieurs. Malheureusement, ils se heurtent au manque de biens de qualité et les quelques transactions font grimper les prix dans un marché encore une fois restreint. C'est ainsi que MeilleursAgents.com observe que les prix se sont maintenus au mois de juin avec une légère augmentation de +0,1% en petite couronne (92: 0%; 93: +0,1%; 94: +0,1%) et de +0,1% en grande couronne.

Légère baisse des prix immobiliers à Paris d'ici la fin de l'année

Malgré le ralentissement du marché, les volumes resteront au niveau actuel, inférieurs de 25 à 30% aux volumes des années 2010 et 2011, MeilleursAgents.com n'envisage pas « de scénario catastrophe pour 2013. Sauf évolution brutale et imprévisible du contexte ou des variables macroéconomiques, les prix du marché immobilier francilien vont s'orienter à la baisse, une baisse qui comme nous l'annonçons depuis plusieurs mois devrait rester contenue dans une fourchette de 0% à - 5% pour la totalité de l'année 2013. »

Le réseau n'exclut toutefois pas une plus forte constraction des prix immobiliers, qui sera d'autant plus significative que les taux d'intérêt augmenteront (1% d'augmentation des taux équivaut à - 8% de pouvoir d'achat).

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Paris : dernières hausses des prix immobiliers avant les baisses de la rentrée ?" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.


Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 10 000 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts.