1. Bourse & Sicav
  2. L'économie pour investir
  3. Simple ralentissement économique ou récession ? Le point de vue de LBPAM

Simple ralentissement économique ou récession ? Le point de vue de LBPAM

18/01/2019 - 15:55 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Simple ralentissement économique ou récession ? Le point de vue de LBPAM

Stéphane Déo et Hervé Goulletquer stratégistes de la gestion à La Banque Postale Asset Management (LBPAM) répondent à la grande question du moment. Les investisseurs doivent-ils anticiper un simple ralentissement économique ou une véritable récession ?

Simple ralentissement ou récession ? Pour en juger, S. Déo & H. Goulletquer commencent par analyser différents indices.

Les derniers indices PMI ont été décevants et se sont inscrits en baisse. La tendance est bien établie en Europe alors qu'aux États-Unis la chute a été plus soudaine en décembre. Dans un contexte plus large, les indices de surprises économiques sont en territoire nettement négatif en Europe et aux États-Unis. Dans le cas de la Zone Euro, les stratégistes espèrent une amélioration de la croissance après les deux derniers trimestres de 2018 particulièrement faibles. Ceci était dû en partie à des effets transitoires : secteur automobile, prix du pétrole élevé et problèmes sociaux en France. Même avec une petite accélération Le PIB de la zone ne gagnerait que 1,2% en 2019 alors que le consensus attend toujours 1,6%. Nous anticipons également un tassement aux États-Unis avec une croissance attendue de 2,5% (consensus à 2,5%).

De ces résultats, les deux stratégistes tirent trois messages principaux. D'abord, 2019 s'inscrit en décélération par rapport à 2018. Ensuite, il est important de souligner que, malgré la décélération, la probabilité d'une récession à un an reste faible. Finalement le consensus est trop haut et devrait s'ajuster, même si les marchés, eux, l'ont déjà intégré.

Impossible de trancher sans s'intéresser à la Chine. Au Céleste-Empire, le ralentissement séculaire se poursuit. Le risque est la guerre commerciale avec les Etats-Unis qui aurait un impact majeur sur l'activité (estimé par la PBOC à 1,4 point de PIB). En l'absence d'escalade marquée de la guerre commerciale, les mesures de relance économique devraient stabiliser la croissance à 6 % en 2019.

Les choix d'allocation par LBPAM


Tout au long de 2019 la croissance ralentit. Mais en fin d'année les anticipations d'un environnement économique restant favorable sont confortées par une politique économique américaine visant à stabiliser le tempo de l'activité. Si l'économie mondiale se trouve en fin de phase haussière du cycle conjoncturel, cette « fin » ne devrait pas « toucher à sa fin » à l'horizon des prochains trimestres.

En Europe, les tensions politiques passent au deuxième plan. Sous ce scénario, les taux longs continuent de monter (plus en Zone Euro qu'aux Etats-Unis) et ce sont les marchés d'actions qui offrent les perspectives de valorisation les plus attractives.

Remarquons que les stratégistes accordent une probabilité de 60% à ce scénario central et penchent en faveur d'un ralentissement et non pas d'une récession. Le scénario baissier est pondéré à 25% Il pointe une intensification des tensions politiques, avec un impact négatif sur le commerce international, la confiance des agents économiques, la croissance et donc les choix d'investissement. Le scénario haussier (15%) est l'image inversée de celui baissier.


S. Déo & H. Goulletquer, Stratégistes de la gestion – La Banque Postale Asset Management (LBPAM)

A propos de La Banque Postale Asset Management, La Banque Postale Asset Management, filiale à 70% de La Banque Postale, d'Aegon AM à hauteur de 25% et de Malakoff Médéric à hauteur de 5%, gère l'essentiel des fonds proposés aux clients particuliers et patrimoniaux de La Banque Postale. Elle propose également des solutions d'investissement spécifiques et adaptées aux investisseurs institutionnels, mutuelles, grandes entreprises et distributeurs externes, à travers une offre en fonds ouverts, fonds dédiés et mandats. Gérant multiexpert, LBPAM est spécialiste de la gestion crédit et des solutions assurantielles. Son savoir-faire est également reconnu sur les classes actions européennes et quantitatives ; la gestion de fonds de dette et la gestion ISR. Avec 218 Md€ d'encours sous gestion à fin octobre 2017 et un portefeuille de près de 400 grands comptes, LBPAM se place au 5ème rang des sociétés de gestion en France.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline Partenaires font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Simple ralentissement économique ou récession ? Le point de vue de LBPAM" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
Retrouvez sur Sicavonline

A court ou long terme, avec plus de 4 900 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 24 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit