1. Bourse & Sicav
  2. L'économie pour investir
  3. Pourquoi un retour à meilleure fortune des cycliques est possible (1/2)

Pourquoi un retour à meilleure fortune des cycliques est possible (1/2)

09/05/2019 - 14:50 - Sicavonline (mis à jour le : 14/05/2019 - 15:10)



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Pourquoi un retour à meilleure fortune des cycliques est possible (1/2)

Pour ceux qui préfèrent lire plutôt que regarder une interview vidéo, voici la transcription éditée du dernier entretien avec François-Xavier Chauchat, chef économiste et membre du comité d’investissement de Dorval Asset Management dans « l’œil du Pro ».

François-Xavier Chauchat, les marchés actions sont dans une forme éblouissante avec des progressions à deux chiffres depuis le début de l'année. Toutefois, est-ce que ces hausses ne sont pas intenables dans la mesure où les économistes ont plutôt tendance à réviser à la baisse leurs anticipations de croissance ?

Cela semble être une contradiction flagrante depuis le début de l'année. Il est vrai que les marchés ne sont pas l'économie et que l'économie n'est pas les marchés mais enfin quand même, il existe un lien et ce lien on peut [l'établir] si on prend du recul puisque, en fait, les marchés sont à peu près au même niveau aujourd'hui qu'il y a dix-huit mois. [On a donc eu] dix-huit mois de stagnation des bourses pendant lesquels l'économie, les profits ont progressé. [Cela signifie que] les valorisations boursières qui avaient beaucoup monté puis beaucoup baissé l'année dernière se sont normalisées à peu près sur leur moyenne des vingt dernières années.

En somme, vous estimez qu'il ne faut pas se laisser aveugler par cette progression assez stupéfiante et vertigineuse des indices des derniers mois.

Non parce que, en plus, quand on regarde le détail, ce que l'on voit, c'est que la progression depuis le début de l'année s'est faite sur le prétexte d'un assouplissement de la position de la FED, voire de la BCE en Europe ; les gens ont été soulagés par la politique monétaire et tout a monté mais en fait quand on regarde dans le détail, les cycliques qui auraient été les plus sensibles à des espoirs de rebond économique ont jusqu'il y a quelques semaines signé à peu près le même parcours que les défensives. En outre, quand on essaye de faire un lien entre l'économie et les marchés, on peut regarder le ratio cycliques sur valeurs défensives par rapport à des indices d'activité et là on voit que ça fait seulement deux ou trois semaines que transparait un intérêt nouveau des investisseurs pour les valeurs cycliques et, partant, un début d'anticipation de reprise économique.

Début d'anticipation de la part des marchés de la reprise économique, mais les économistes de leur côté voient plutôt l'activité continuer à s'éroder.

Cela se calme un petit peu mais c'est vrai qu'il y a eu beaucoup de révisions à la baisse. A la fin à quoi aboutit-on ? Il semble que nous atterrissions à nouveau sur un niveau de croissance mondiale autour de 3,25 %, 3,30 %, soit par habitant à peu près 2,25 %, ce qui est un peu plus que la moyenne historique.

C'est justement ce que l'on voit dans le graphique ci-dessous. Il s'agit de la croissance mondiale par habitant et on observe que l'on est aujourd'hui au-dessus de la moyenne historique comme c'est le cas depuis quelques années mais que de surcroît cette croissance du PIB par habitant est très peu volatile.

 

Pourquoi un retour à meilleure fortune des cycliques est possible (1/2)

 

[Une si faible volatilité de la croissance mondiale agrégée] est vraiment quelque chose qu'on n'a jamais vu historiquement. […] Pourquoi ? Parce que quand un pays accélère l'autre décélère. Typiquement, l'année dernière la Chine a décéléré, l'Amérique accéléré ; en ce moment, c'est presque l'inverse qui se passe ; il en résulte une grande stabilité avec une croissance mondiale par habitant un peu au-dessus de la [moyenne], ce qui permet aux profits de monter, au chômage de baisser, mais comme cette croissance mondiale n'est que très peu au-dessus de la moyenne, on ne constate que très peu d'inflation ; ce contexte est évidemment très favorable aux actifs financiers car les banques centrales n'ont pas à s'énerver. Au contraire, elles doivent s'assurer, si jamais on a une petite phase de ralentissement, que l'on ne va pas retomber en déflation, donc il y a toujours cette espèce d'état d'alerte qui est très favorable aux actifs financiers.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.

A court ou long terme, avec plus de 5 000 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 23 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit


A lire autour du sujet "Pourquoi un retour à meilleure fortune des cycliques est possible (1/2) " :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
-

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.

Retrouvez sur Sicavonline

A court ou long terme, avec plus de 5 000 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 23 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit