1. Accueil
  2. >
  3. S'informer
  4. >
  5. Actualités financières
  6. >
  7. Bourse
  8. >
  9. L'incertitude, pire ennemi des marchés mais...

L'incertitude, pire ennemi des marchés mais...

03/11/2020 - 17:28 - Sicavonline - Arnaud Riverain - Associé Gérant - GreenSome Finance



Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline



L'incertitude, pire ennemi des marchés mais...

… Arnaud Riverain, associé chez Greensome, estime que « des opportunités peuvent apparaître » malgré ce nouvel épisode de confinement lié à la covid-19.

Les marchés ont la gueule de bois depuis la rentrée avec deux mois consécutifs de baisse marquée et un mois d'octobre affichant la moins bonne performance depuis l'écroulement de mars. Seule exception à la baisse prononcée, Euronext Growth (ex-Alternext) qui, contrairement à ses grands frères, progresse en septembre et en octobre. Ce segment de la cote accroît ainsi son avance avec une hausse de 11,5% depuis le début de l'année.
Qu'est-ce qui peut expliquer une telle différence alors que jusqu'à présent lorsqu'une tendance baissière s'installait, les Small et Micro caps sous-performaient ? Peut-être que l'explication tient à la proportion des valeurs « médicales » au sein de de ce marché. En effet sur 237 valeurs cotées, on dénombre 21 valeurs de cet univers affichant des performances supérieures à 100%, le record absolu étant détenu par Novacyt qui a progressé de 6 600%. Elle est ainsi passée de 0,16 € à plus de 11 € par action et affiche une capitalisation de 800 M€ ce qui n'en fait plus vraiment une micro cap… Ce regain d'intérêt pour les Biotechs ou les sociétés d'équipements médicaux est directement lié à la crise du Covid alors que les medtech restent boudées car pour ces dernières leur activité est directement liée à leur capacité à accompagner des chirurgiens. Aussi, la hausse d'Euronext Growth est à prendre avec beaucoup de recul.
Pour revenir aux « grands indices », les incertitudes liées aux nouvelles phases de confinement en Europe ainsi que celles liées à l'élection américaine incitent à la prudence. Par ailleurs, les valeurs « tech. » ont plutôt déçu lors des dernières publications alors même que ce sont elles qui avaient essentiellement alimenté la hausse. Il n'en fallait pas plus pour déclencher une phase de vente.

L'incertitude, pire ennemi des marchés mais...

 

Un consensus trop optimiste

Les estimations de résultats sont de la même veine que celles observées ces mois derniers, à savoir une « purge » en 2020 puis un retour sur les niveaux de 2019 pour le CAC 40 en 2021 et une explosion à la hausse pour les Small avec des niveaux supérieurs de 20% à 50% par rapport à 2019. Cela nous semble tout simplement impossible. Certes nous devrions observer une reprise surtout à partir du 2ème trimestre 2021 car l'effet de base sera favorable mais son ampleur nous paraît exagérée car tant qu'aucun vaccin n'aura été validé et utilisé de manière globale, nous ne pourrons revenir à la normale. Il existe donc un vrai risque de déception ce qui pourrait constituer un « boulet » non négligeable pour les marchés.

L'incertitude, pire ennemi des marchés mais...


Valorisation : avantage au CAC 40

La tendance des prévisions reste identique. En conséquence de quoi, les niveaux de valorisations ont peu bougé malgré la correction des marchés. Comme nous l'avons évoqué le mois dernier, regarder 2020 a peu de sens. 2021 en revanche affiche des ratios qui peuvent paraître intéressants surtout pour le CAC. D'ailleurs, les valeurs du CAC 40 étant nettement plus internationalisées, elles devraient être celles qui repartiront le plus vite car elles exercent sur des marchés sur lesquels le poids de la pandémie est moindre.

L'incertitude, pire ennemi des marchés mais...

Vers quels secteurs se tourner ?

Nous disions le mois dernier que le marché avait besoin de catalyseurs, il en a trouvé en octobre mais à la baisse. Les nouveaux confinements qui se multiplient ne vont rien arranger et préfigurent peut-être une stratégie de stop & go qui aura nécessairement des conséquences sur l'économie alors même que nous n'avons pas encore relevé les compteurs de la première vague.

Le seul pays qui semble être passé à autre chose est la Chine et plus globalement l'Asie. La Chine pourrait d'ailleurs être le grand gagnant de cette période troublée car elle a fait émerger une classe moyenne qui consomme les produits qu'elle fabrique. Aussi, malgré l'absence des occidentaux qui sont les gros consommateurs de produits chinois, la Chine a recouvré les chemins de la croissance et pourrait même se payer le luxe d'échapper à la récession. Si l'on donne un crédit total aux chiffres officiels bien sûr. Aussi, la Chine pourrait se rapprocher à grands pas du statut de numéro 1 mondial. L'embellie à l'Est pourrait-elle profiter aux marchés ? Il y a peu de chances car sans reprise de l'Oncle Sam on restera en retrait. La clé sera la confirmation d'une arrivée soudaine d'un vaccin. Ce jour-là les indices vont très probablement s'affoler peut-être même au-delà de la raison.

Quid des Small ? Tant que nous vivrons sous la coupe du covid, les valeurs « santé » auront la vie belle car elles représentent l'espoir ; nous ne parlons pas de celles qui peuvent se rapprocher du Saint Graal car à ce stade ce ne sont pas des Small mais de celles qui apportent des solutions « facilitant » la vie avec le covid. Au-delà de cette classe d'actifs très particulière, les thèmes à jouer restent le mêmes, à savoir les sociétés à forte récurrence d'activité comme les éditeurs de logiciels mais elles présentent des valorisations élevées malgré la correction. Autre thème pouvant être joué, les secteurs massacrés qui valent une bouchée de pains et qui donc peuvent faire l'objet à terme d'OPA ou d'OPR. La baisse constatée au mois d'octobre nous a probablement rapproché de points d'entrée (Aéronautique, tourisme, conseil…).


Arnaud Riverain - Associé Gérant - GreenSome Finance

© Synapse. Les contenus (vidéos, articles) produits par Synapse font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "L'incertitude, pire ennemi des marchés mais..." :




Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline




Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus


Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus


Assurance vie KOMPOZ KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Assurance vie Futura Vie Le contrat d'assurance vie FUTURA VIE propose plus de 200 supports d'investissement en unités de compte, dont une gamme de plus de 20 supports immobiliers.

Investir en SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 200 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit
Compte-titres A court ou long terme, avec plus de 3 400 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.

Investir avec Sicavonline

Souscription sicavonline

Souscription en ligne

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagner en rapidité et en efficacité.

Expert en gestion privée sicavonline

Des frais réduits

Nos équipes négocient avec les sociétés de gestion des frais réduits.
        

Contacter Sicavonline

Des professionnels
à votre écoute

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi : 0 805 09 09 09 (appel gratuit)