1. Accueil
  2. >
  3. S'informer
  4. >
  5. Actualités financières
  6. >
  7. Bourse
  8. >
  9. Pour Christophe Morel (Groupama AM), les achats d'actifs de la FED se prolongeront jusqu'en 2022

Pour Christophe Morel (Groupama AM), les achats d'actifs de la FED se prolongeront jusqu'en 2022

18/12/2020 - 08:37 - Sicavonline - La Rédac'



Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline



Pour Christophe Morel (Groupama AM), les achats d'actifs de la FED se prolongeront jusqu'en 2022

Christophe Morel, chef économiste chez Groupama AM, a réagi dans une note au dernier FOMC de la FED

"A l'issue du FOMC, la Fed a maintenu sa politique d'achat d'actifs inchangée contrairement à notre anticipation d'un allongement de la duration," constate Christophe Morel, chef économiste chez Groupama AM, dans une note en date du 17 décembre. 

Pour celui, deux arguments ont a priori présidé à cette décision. "D'une part, les banquiers centraux américains ont révisé à la hausse leur perspective sur la croissance (désormais, la Fed est en ligne avec notre scénario sur 2020 et légèrement en-dessous pour 2021) ; d'autre part, les annonces sur les vaccins les ont conduit à réviser la balance des risques sur la croissance qui est passée du statut « à la baisse » à celui « d'équilibrée » (les annexes sur les prévisions comportent désormais des graphiques sur l'appréciation par les banquiers centraux des incertitudes et de la balance des risques). En pratique, la Fed s'engage à acheter « au moins 80 milliards/mois de dette d'État », ce qui suppose toutefois de relever légèrement le rythme mensuel moyen qui s'établit plutôt à 70 mds/mois (cf. graphique). Les commentaires de J. Powell lors de la conférence de presse suggèrent qu'il faudrait que la balance des risques soit à nouveau « à la baisse » pour que la Fed accentue sa politique d'achat d'actifs," relève Christophe Morel qui note par ailleurs que la Réserve Fédérale des Etats-Unis "maintiendra le rythme actuel d'achats « jusqu'à ce que des progrès substantiels aient été réalisés en direction des objectifs d'emploi et d'inflation ». Au regard des prévisions de la Fed sur le taux de chômage (il est attendu à 5.0% fin 2021 et 4.2% fin 2022 ce qui s'approche du niveau d'équilibre), nous en déduisons que la Fed envisage de maintenir la politique actuelle d'achat d'actifs jusqu'en 2022."
 
A l'appui de cette opinion, le fait que "J. Powell, le patron de la FED, n'a pas semblé inquiet des niveaux de valorisation sur les marchés d'actions. Il reconnaît que les ratios de P/E sont très élevés, mais peuvent se justifier dans un environnement de taux d'intérêt durablement bas."

"Au final, la politique d'achats d'actifs est sans doute plus liée aux évolutions sur le taux de chômage alors que la trajectoire sur le taux directeur dépend davantage des évolutions attendues sur l'inflation sous-jacente."  Un calendrier plausible semble se dessiner dans ce contexte selon chef économiste de Groupama AM : "A priori, la chronique de politique monétaire que pourrait avoir actuellement en tête la Fed est la suivante : i) annoncer le « tappering » sur le QE au T3-21 ; ii) démarrer le « tappering » au printemps 2022 ; iii) ne pas remonter les taux directeurs avant 2024 sachant qu'en 2023, l'inflation ne sera toujours pas « modérément au-dessus de 2.0% »." 

Cependant, il estime que "les achats d'actifs dureront plus longtemps, à savoir jusqu'à fin 2022, et ce pour trois raisons : d'abord, au fur et à mesure de la baisse des taux longs, la politique monétaire non conventionnelle a perdu en efficacité, ce qui signifie qu'il faut la maintenir plus longtemps pour aboutir aux mêmes objectifs (c'est l'enjeu même du débat sur la « macroeconomic reversal rate » ou le taux d'intérêt « plancher ») ; ensuite, la hausse tendancielle de l'endettement public fédéral suppose que la Fed soit plus structurellement acheteuse d'obligations d'État ; enfin, si la reprise cyclique se poursuit, la hausse du prix des matières premières aboutira, par arbitrage, à une baisse du dollar qui se traduira par une hausse des points-mort d'inflation et ce faisant, des taux longs. Face à ce risque qui signalera in fine la reprise, la banque centrale veillera aussi à ce que les taux longs ne remontent pas brutalement."
 

© Synapse. Les contenus (vidéos, articles) produits par Synapse font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Pour Christophe Morel (Groupama AM), les achats d'actifs de la FED se prolongeront jusqu'en 2022" :




Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline




Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus


Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus

Retrouvez sur Sicavonline

Assurance vie KOMPOZ KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Assurance vie Futura Vie Le contrat d'assurance vie FUTURA VIE propose plus de 200 supports d'investissement en unités de compte, dont une gamme de plus de 20 supports immobiliers.

Investir en SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 200 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit
Compte-titres A court ou long terme, avec plus de 3 400 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.

Investir avec Sicavonline

Souscription sicavonline

Souscription en ligne

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagner en rapidité et en efficacité.

Expert en gestion privée sicavonline

Des frais réduits

Nos équipes négocient avec les sociétés de gestion des frais réduits.
        

Contacter Sicavonline

Des professionnels
à votre écoute

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi : 0 805 09 09 09 (appel gratuit)