1. Accueil
  2. >
  3. S'informer
  4. >
  5. Actualités financières
  6. >
  7. Bourse
  8. >
  9. Crédit immobilier : du mieux mais des banques toujours sous contraintes

Crédit immobilier : du mieux mais des banques toujours sous contraintes

18/12/2020 - 18:08 - Sicavonline - La Rédac'



Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline



Crédit immobilier : du mieux mais des banques toujours sous contraintes

Du point de vue du courtier Meilleurtaux.com, le HCSF lâche du lest mais maintient les banques sous contraintes.

Le Haut Conseil de stabilité financière (HCSF), présidé par Bruno Le Maire, le ministre des Finances et qui réunit notamment la Banque de France et le Trésor s'est réuni ce jeudi 17 décembre afin faire le point sur la situation et de donner suite aux recommandations énoncées il y a un an et qui ont durci les conditions d'octroi de crédit immobilier

Pour rappel les recommandations formulées en décembre 2019 étaient les suivantes : Les banques devaient respecter stricto-sensu le critère des 33% d'endettement dans l'octroi des crédits immobiliers. Autre impératif, la durée du prêt ne pouvait excéder 25 ans et elles devaient accroître leur vigilance sur l'apport des emprunteurs. Des recommandations qui étaient de plus en plus appliquées à la lettre par les banques et qui ont eu pour conséquence d'exclure toute une partie de la population française qui se voit, depuis quelques mois fermer les portes de l'accès à la propriété, car sans crédit, pas d'achat.
 
« Aujourd'hui les taux n'ont jamais été aussi bas, nous sommes repassés sous la barre des 1% mais malheureusement tous les emprunteurs n'en profitent pas, l'accès au crédit est en effet devenu quasi-impossible à toute une catégorie de la population française et seuls les plus aisés avec de l'épargne obtiennent leur crédit, » annonce Maël Bernier, directrice de la communication et porte-parole de Meilleurtaux.com, avant de poursuivre « il y a un an quasiment jour pour jour le HCSF avait énoncé ses recommandations sur les conditions d'accès à la propriété et force est de constater qu'aujourd'hui elles sont appliquées et que cela coince. De nombreux dossiers, et plus particulièrement ceux des primo-accédants sans apport et ceux des petits investisseurs, sont refusés parce qu'ils dépassent très légèrement les 33% d'endettement et qu'ils ne disposent pas d'épargne pour compléter. »
 
« En effet, chez Meilleurtaux.com, les taux de refus ont doublé en un an et qui plus est, cela ne tient pas compte de tous les dossiers qui ne sont même plus présentés aux banques, car nous savons qu'ils seront refusés. » ajoute Maël Bernier. 
« Les assouplissements formulés aujourd'hui avec un passage à 35% d'endettement maximum au lieu de 33%, une durée à 27 ans (excellente nouvelle pour les achats dans le neuf) et une dérogation possible pour les banques à hauteur de 20% au lieu de 15% constituent un pas dans la bonne direction (sachant toutefois qu'en 2020, le taux de dérogation était plutôt de l'ordre de 30% en réalité), » explique Maël Bernier. 

« Mais pourquoi continuer à faire peser sur les banques françaises des contraintes alors qu'elles sont parfaitement capables d'élaborer elles-mêmes leur politique de risque comme elles le faisaient parfaitement par le passé ; rappelons en effet que le taux défaut sur les crédits immobiliers est largement inférieur à 1%, preuve que les banques n'ont jamais prêté à n'importe qui, n'importe comment, » ajoute-t-elle.  

« Nous continuons de penser que sans faire feu de tout bois le plus simple serait de laisser aux banques le droit de faire ce qu'elles savent faire, à savoir l'analyse d'un dossier au cas par cas, en fonction du profil, et surtout en tenant compte du reste à vivre , » conclut Maël Bernier.

© Synapse. Les contenus (vidéos, articles) produits par Synapse font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Crédit immobilier : du mieux mais des banques toujours sous contraintes" :




Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline




Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus


Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus


Assurance vie KOMPOZ KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Assurance vie Futura Vie Le contrat d'assurance vie FUTURA VIE propose plus de 200 supports d'investissement en unités de compte, dont une gamme de plus de 20 supports immobiliers.

Investir en SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 200 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit
Compte-titres A court ou long terme, avec plus de 3 400 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.

Investir avec Sicavonline

Souscription sicavonline

Souscription en ligne

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagner en rapidité et en efficacité.

Expert en gestion privée sicavonline

Des frais réduits

Nos équipes négocient avec les sociétés de gestion des frais réduits.
        

Contacter Sicavonline

Des professionnels
à votre écoute

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi : 0 805 09 09 09 (appel gratuit)