1. Accueil
  2. >
  3. Assurance vie
  4. >
  5. Actualité Assurance vie
  6. >
  7. Profiter davantage des opportunités offertes par l'assurance-vie...

Profiter davantage des opportunités offertes par l'assurance-vie...

18/02/2021 - 09:24 - Sicavonline - La rédac'



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Profiter davantage des opportunités offertes par l'assurance-vie...

...mais rester prudent. Face à l’ampleur des dégâts économiques dans ce contexte plus que jamais teinté d’incertitudes, la tâches des épargnants est encore plus ardue qu’à l’ordinaire. Soucieuse de leur protection, l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) adresse un message de vigilance et rappelle les règles de bonne conduite en matière d'unité de compte. Une opportunité pour les épargnants à condition de ne pas faire n'importe quoi.

L'assurance-vie se présente comme un réceptacle susceptible d'accueillir en son sein une palanquée d'actifs aussi divers que variés, qui vont des actions à l'immobilier en passant par le private equity ou encore les fonds en euros qui ont d'ailleurs forgé son succès. Cependant de ce point de vue, tous les contrats ne se valent pas.

Qualité et quantité variables d'un contrat d'assurance vie à l'autre


Actuellement et depuis plusieurs années déjà, le marché de l'assurance-vie se compose majoritairement de contrats multisupports. Bien que similaires en de nombreux points, notamment fiscaux et juridiques, les contrats d'assurance-vie se distinguent les uns des autres autant par les frais et diverses options que par la variété et la qualité des supports proposés.

Fonds en euros vs unités de compte : un mauvais calcul


Malgré les efforts constants des assureurs et des distributeurs, soucieux de proposer une large gamme d'unités de compte au sein de leurs contrats d'assurance-vie, les épargnants réfractaires au risque trouvent essentiellement refuge dans les fonds en euros -des fonds euros qui, malgré une rémunération qui n'a cessé de se contracter au fil des ans, mettent à la disposition des épargnants une combinaison ô combien inédite mêlant sécurité et liquidité à laquelle viennent se greffer fiscalité allégée et souplesse d'utilisation du contrat.

Une diversité de placements inédite au sein d'un produit unique


Dotés d'incontestables atouts, le contexte économique des dernières années assèche le rendement des fonds en euros. Du fait du maintien des taux à un niveau bas, les autorités notamment l'APCR et les gestionnaires d'assurance-vie ont ces derniers temps incité voire contraint les épargnants par le biais d'une carotte ou d'un bâton à orienter une fraction des sommes versées sur les contrats d'assurance-vie vers d'autres supports que les fonds en euros. Une réorientation en partie ordonnée par le renforcement des règles prudentielles destinées à garantir la solvabilité des assureurs-vie. Le choix des unités de compte se justifie de par la nécessité de diversifier ses investissements mais aussi pour profiter de la capacité des marchés actions à délivrer des gains sur la durée ou encore à la possibilité de placer une partie de ses primes d'assurance-vie sur des supports corrélés au marché immobilier tels que des SCPI, des OPCI et des SCI.

Assurance-vie : une nouvelle ère ?


Conséquemment, les unités de comptes, nom générique attribué aux autres supports que les fonds euros et le fonds euro-croissance des contrats d'assurance-vie, représentaient à la fin de l'année 2019 près de 23 % de l'encours total soit 1 722 milliards d'euros hors provision pour participation aux bénéfices. Selon les derniers chiffres de la Fédération française de l'assurance (FFA), sur les quelques 116,3 milliards d'euros (144,6 milliards d'euros en 2019), le montant investi sur les supports en unités de compte représente 40,1 milliards d'euros, soit 34 % des cotisations contre 28 % en 2019 pour un montant similaire.

A la différence des fonds en euros, les sommes investies sur des unités de compte ne sont pas garanties. Ces supports ne sont pas assortis d'un gain minimal mais ils sont cependant susceptibles d'apporter une rémunération supérieure à celle des fonds euros. L'épargnant doit par conséquent intégrer et accepter le fait qu'en contrepartie de l'espoir de gains supérieurs, il peut perdre tout ou partie du capital investi sur ces supports. La détention d'une assurance-vie s'envisage sur la durée et plus l'investisseur a de temps devant lui plus il sera avisé de panacher ses versements sur différents supports dont les unités de comptes.
Cette prise de risque doit être mesurée en fonction de chaque investisseur mais également de l'horizon de placement de ce dernier et bien entendu de ses objectifs.

Le marché de l'assurance vie sous surveillance


L'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) veille au respect des règles de prudence et face à la généralisation des supports en unités de compte, elle rappelle aux professionnels la marche à suivre relativement à « la présentation des offres relatives à des contrats d'assurance vie impliquant des investissements sur des unités de compte » et rappelle que leur souscription doit correspondre aux besoins exprimés par les épargnants.

La réorientation des politiques commerciales des professionnels de l'assurance vie en faveur de la vente d'unités de compte, dont les risques sont supportés par les épargnants, a été constatée dans de nombreuses publicités diffusées en 2019 et 2020, note l'APCR. L'autorité a notamment examiné des publicités portant sur des offres à caractère promotionnel conditionnant le bénéfice de primes financières et de réductions (ou gratuités) temporaires des frais sur versement à un investissement minimum sur des supports en unités de compte.

L'APCR rappelle qu'il est primordial que les épargnants puissent immédiatement identifier, dans les publicités, les risques auxquels ils se trouvent exposés en cas de souscription, en disposant d'une présentation claire et équilibrée de l'offre. Les épargnants doivent être en particulier être avertis des risques. Ils doivent figurer de manière apparente dans le corps principal du texte publicitaire en particulier de perte en capital, et non pas sous la forme de renvois de bas de page.
Elle rappelle également que les professionnels sont tenus à un devoir de conseil conduisant à proposer un contrat cohérent avec les exigences et les besoins exprimés par l'épargnant et à en justifier le caractère approprié par rapport à son profil de risques.
 
À propos de l'ACPR : adossée à la Banque de France, l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) contrôle les secteurs de la banque et de l'assurance et veille à la stabilité financière. L'ACPR est également chargée de la protection de la clientèle des établissements contrôlés et assure la mission de lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. Elle est aussi dotée de pouvoirs de résolution. Les services opérationnels de l'ACPR sont regroupés au sein de son Secrétariat général. Visitez notre site https://acpr.banque-france.fr

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Profiter davantage des opportunités offertes par l'assurance-vie..." :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus

Assurance vie KOMPOZ KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Assurance vie Futura Vie Le contrat d'assurance vie FUTURA VIE propose plus de 200 supports d'investissement en unités de compte, dont une gamme de plus de 20 supports immobiliers.

SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 237 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit
Compte-titres A court ou long terme, avec plus de 3 900 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.

INVESTIR AVEC SICAVONLINE

SOUSCRIPTION EN LIGNE

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagnez en rapidité et en efficacité.

UNE ÉQUIPE EXPÉRIMENTÉE
 ET PASSIONNÉE

Nos experts analysent et sélectionnent des produits de Capital Investissement, SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) et OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) 

DES PROFESSIONNELS
A VOTRE ECOUTE

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi :  01 73 60 03 45
(appel gratuit)