1. Accueil
  2. >
  3. Toutes nos vidéos

En quoi l'Italie concerne les épargnants français

15/11/2011 - 18:29 - Sicavonline (mis à jour le : 03/03/2015 - 18:06)



Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline




Rester à l'écart de l'Italie et miser sur l'Allemagne, voilà les conseils prodigués par Emeric Challier, resp. global macro chez AFIM OFP. Le gérant reste très prudent face à la crise de la dette italienne. Pour autant, les investisseurs doivent rester sereins sans toutefois imaginer que l'arrivée de Monti change la donne, avertit Emeric Challier, qui avait anticipé la crise avant tout le monde ce qui permet à son fonds AFIM OFP 400 d'afficher au 8 novembre une performance de 12,8% depuis le début de l'année


Après s'être concentrée sur les problèmes de la dette grecque, la zone euro doit désormais faire face à ceux de l'Italie. Le coût de la dette transalpine est à un niveau historique jamais atteint depuis la création de l'union monétaire en 1999. Si l'Italie devait être déclarée en faillite, toute la zone euro serait en danger. Cette contamination atteindrait alors rapidement les épargnants français déjà très concernés par les problèmes rencontrés par l'Italie à plus d'un titre. Emeric Challier, responsable global macro chez AFIM OFP, commente pour sicavonline les derniers événements, lui qui a vu arriver avant les autres la crise et a surtout su l'analyser au mieux. Pour preuve, depuis le début de l'année son fonds, AFIM OFP 400, affiche à la date du 8 novembre une performance de 12,8 % contre -17, 4 % pour le CAC 40.

Le changement de gouvernement n'améliorera pas les choses

Inutile selon lui d'espérer qu'un simple changement de gouvernement modifie la situation économique italienne. « L'arrivée de Monti à la place de Berlusconi ne relancera pas la croissance italienne. » prévient d'entrée Emeric Challier. Le responsable Global macro d'AFIM OFP reste inquiet sur le long terme et prévoit une croissance économique italienne légèrement négative en 2012. « La situation est grave et [les indicateurs économiques avancés] nous laisse penser qu'aujourd'hui on n'est pas dans un environnement propice au redémarrage de l'investissement et ce n'est pas un changement de gouvernement qui va arranger les choses » martèle le gérant d'AFIM OFP.

La situation de l'Italie est grave mais pas désespérée

La crise financière autour de la dette italienne pourrait donc encore s'envenimer. Selon Emeric Challier « les niveaux des taux d'intérêts italiens ont presque atteint leur point de rupture. On n'est pas là mais on n'en est pas très loin. » Néanmoins, le gérant AFIM OFP 400 ne croit pas en un éclatement général de la zone euro. Au pire, la Grèce pourrait être contrainte d'en sortir. « Mais ce sera un épiphénomène. Des événements plus importants et plus graves tels que l'Italie, dont les conséquences seront assez fortes en France et en Allemagne, [contraindront] la BCE à agir. »

La France est le pays le plus exposé à l'Italie

En effet, si la situation de l'Italie ne devait pas s'améliorer, les conséquences sur la France seraient très importantes car l'Hexagone est le 1er pays exposé à l'Italie dont elle est le 2eme partenaire commercial. En outre, 300 MdE sont investis par les établissements bancaires français sur des obligations italiennes et les exportations de l'autre coté des Alpes rapportent à la France 35 MdE. Cette proximité avec l'Italie commence à lourdement peser sur les marchés. Le coût de financement de la France est au plus haut et l'inquiétude des investisseurs palpable. Evidemment, l'erreur de Standard & Poors annonçant la dégradation de la note de la France a sans doute également contribué à la montée des taux.

Sur quels actifs investir en cette période chahutée ?

Dans un tel contexte, les investisseurs particuliers sont totalement perdus. Emeric Challier donne ses conseils pour réagir et se protéger. Premier conseil du gérant : chez « [AFIM OFP] on ne touche plus à l'Italie. » Avant de revenir sur ce pays, mieux vaut attendre que la situation s'éclaircisse et que Monti donne la composition de son nouveau gouvernement. Mais sachant que Berlusconi est toujours dans les parages à la tête de son parti, la prudence reste de mise. L'Allemagne a contrario n'inquiète pas le gérant. Dans sa gestion, AFIM OFP reste donc toujours très exposé à la première puissance économique européenne qui est plus que jamais la véritable clef de voute de l'Europe. Pour Emeric Challier, c'est elle qui du reste détient « la clef de la sortie de crise de la zone euro. » Mais elle posera ses conditions. L'Allemagne ne donnera son feu vert à une injection monétaire massive de la BCE qu'à la condition que les Etats s'engagent à livrer une lutte sans réserve aux déficits. Considérant que les marchés actions européens sont légèrement survendus, au sein de son fonds AFIM OFP 400 Emeric Challier « est légèrement acheteur d'actions européennes et légèrement vendeur d'actions US, » sans pour autant privilégier un secteur par rapport à d'autres. En revanche, le gérant ne souhaite pas exposer son fonds aux matières premières car selon lui, sauf sauvetage plus rapide que prévu de la BCE, la prise de position sur les matières premières est pour le moment trop risquée. De même, Emeric Challier préfère-t-il rester à l'écart de l'or en particulier et des métaux précieux en général.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "En quoi l'Italie concerne les épargnants français" :




Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline




Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus


Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus


Assurance vie KOMPOZ KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Assurance vie Futura Vie Le contrat d'assurance vie FUTURA VIE propose plus de 200 supports d'investissement en unités de compte, dont une gamme de plus de 20 supports immobiliers.

Investir en SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 200 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit
Compte-titres A court ou long terme, avec plus de 3 800 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.

INVESTIR AVEC SICAVONLINE

Souscription sicavonline

SOUSCRIPTION EN LIGNE

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagnez en rapidité et en efficacité.

Expert en gestion privée sicavonline

UNE ÉQUIPE EXPÉRIMENTÉE
 ET PASSIONNÉE

Nos experts analysent et sélectionnent des produits de Capital Investissement, SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) et OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) 

Contacter Sicavonline

DES PROFESSIONNELS
A VOTRE ECOUTE

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi :  01 73 60 03 45
(appel gratuit)