1. Bourse & Sicav
  2. L'économie pour investir
  3. Inflation mondiale : une faiblesse durable ?

Inflation mondiale : une faiblesse durable ?

18/06/2013 - 14:36 - Sicavonline - David Shairp - J.P. Morgan AM



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Inflation mondiale : une faiblesse durable ?

Le décrochage de l'inflation au niveau mondial constitue une véritable surprise pour nombre d'investisseurs qui s'attendaient plutôt à une hausse étant donné le rythme de création monétaire imprimé par les banques centrales. David Shairp, stratégiste chez J.P. Morgan AM, explique ce phénomène inattendu et se prononce sur un possible maintien de l'inflation à un tel niveau.

L'inflation traverse un trou d'air au niveau mondial.
Dans la mesure où les anticipations d'inflation à long terme évoluent ces derniers temps à une altitude de croisière, la soudaine dépressurisation subie par l'inflation sous-jacente depuis le début de l'année a constitué un choc. Est-on véritablement certain que ce décrochage n'aurait pas dû se produire ?

Avant de céder à tout mouvement de panique et de se précipiter sur les masques à oxygène, il conviendrait de prendre en compte les résultats d'une récente étude de la Fed de New York. Ses auteurs (MM. Henry Linder, Dick Peach et Rob Rich) scindent l'inflation sous-jacente en deux composantes. La première est le taux d'inflation des biens sous-jacents (les matières premières moins l'alimentation et l'énergie) ; la seconde, les services sous-jacents (les services moins les services liés à l'énergie).

Depuis que l'économie des Etats-Unis s'est remise de sa récession de 2001, ces deux taux d'inflation distincts ont été corrélés négativement. Ensuite, comme c'est désormais le cas, la déflation subie par les biens sous-jacents a été compensée par l'inflation positive (d'environ 3 % en moyenne) constatée dans les services sous-jacents.

Les anticipations d'inflation à long terme jouent, selon les auteurs, un rôle clé dans la détermination de l'inflation des prix des services sous-jacents, mais ont beaucoup moins d'influence sur celle des biens sous-jacents. Et, si l'évolution de l'inflation des biens sous-jacents, est généralement attribuée aux fluctuations de l'écart de chômage - différence entre le taux de chômage effectif et le NAIRU (taux de chômage n'accélérant pas l'inflation) - aucun lien statistique significatif ne peut être observé entre ces deux variables, tout au moins dans l'utilisation des données de la période s'étendant de 1986 à nos jours.

Quelle est donc la cause du recul du taux d'inflation des biens sous-jacents ? Le coupable semble être la variation des prix des importations hors produits pétroliers. En d'autres termes, ce n'est pas la faiblesse du marché intérieur qui influe sur l'inflation des biens sous-jacents aux Etats-Unis, mais les conditions économiques mondiales.

Si l'on garde cela à l'esprit ainsi que le fait que le taux de croissance des prix des importations hors produits pétroliers par rapport à l'année précédente est devenu négatif au cours de ces derniers mois (voir le graphique de la semaine), nous prévoyons que la faiblesse de l'inflation des biens sous-jacents va se poursuivre encore un certain temps.

David Shairp - stratégiste chez J.P. Morgan AM

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline Partenaires font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Inflation mondiale : une faiblesse durable ?" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus

A court ou long terme, avec plus de 4 900 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 24 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit