1. Bourse & Sicav
  2. L'économie pour investir
  3. France : du mieux, mais pas de quoi rêver... surtout du côté de l'emploi.

France : du mieux, mais pas de quoi rêver... surtout du côté de l'emploi.

20/06/2013 - 18:15 - Sicavonline (mis à jour le : 17/06/2014 - 14:01)



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




France : du mieux, mais pas de quoi rêver... surtout du côté de l'emploi.

L'Indice PMI Flash Synthétique de l'Activité Globale en France est remonté à 47,1 en juin contre 45,8 en mai. Cette hausse signifie-t-elle que le point bas de la récession ait été touché en France et que la courbe du chômage puisse s'inverser avant la fin de l'année conformément à l'objectif de François Hollande ? Philippe Waechter, directeur des études économiques et de la recherche de Natixis AM, nous répond.

L'Indice PMI Flash Composite de l'Activité Globale en France se redresse à 46.8 (44.6 en mai), un plus haut de 10 mois. L'Indice PMI Flash de l'Industrie Manufacturière en France se hisse à 48.3 (46.4 en mai), un plus haut de 16 mois. L'indice PMI des services est quant à lui remonté à 46,5 en juin contre 44,3 le mois précédent. Ces hausses sont supérieures aux attentes. Est-ce que cela signifie que le point bas de la récession est en France derrière-nous et est-il possible d'envisager une sortie prochaine de la récession ?

Les signaux observés à travers cette enquête suggèrent que la situation de l'économie française est en train de se stabiliser. L'indice est certes en dessous de 50 traduisant une contraction de l'activité mais la tendance va dans le sens d'une amélioration et c'est cela qu'il faut retenir notamment dans le secteur manufacturier. Le point bas de l'activité en zone Euro et en France est probablement passé. L'amélioration de l'indice de la zone Euro traduit aussi probablement des indices italien et espagnol un peu plus robustes en juin.

Le point à retenir a trait au secteur manufacturier. Il parait plus robuste même si l'indice spécifique du secteur reste au-dessous de 50 (NDLR : en dessous de 50, les indices PMI reflètent une contraction de l'activité). On constate qu'il y a eu un ajustement sur les stocks. Il n'y aura plus le réflexe de puiser directement dans les stocks pour répondre à la demande mais la nécessité de produire. C'est ce cadre qui est intéressant et que l'on retrouve pour l'ensemble de la zone Euro. Pour l'ensemble de la zone euro, on retrouve cette amélioration des stocks ainsi qu'une augmentation des échanges au sein des pays de la zone. Ces deux éléments sont généralement constatés dans les phases de reprise du secteur manufacturier. Les prémices d'une amélioration pourraient ainsi se dessiner.

Cependant, même si l'on constate des signaux plus robustes cela ne se traduira pas par une hausse de la croissance au 2e trimestre. Mais les signaux constatés peuvent recéler des améliorations au 3e et 4e trimestres.

L'emploi continue en France à reculer dans le secteur privé pour le 16e mois consécutif selon l'enquête PMI Markit. Peut-on encore espérer une inversion de la courbe du chômage avant la fin de l'année?

Les dynamiques de l'emploi et de l'activité sont proches mais pas confondues. Il y a des décalages entre les deux. Les chefs d'entreprises souhaitent constater que la demande qui leur est adressée est robuste et durable avant d'embaucher. Cela veut dire que même si l'on constate des mouvements plus positifs sur l'activité après l'été il est probable que les chefs d'entreprise attendront confirmation. Depuis le début de l'année 2011 ils notent une croissance nulle en France avec la nécessité pour eux de s'ajuster à cette situation inconfortable qui passe notamment par des suppressions d'emplois. Il serait hasardeux d'imaginer qu'ils vont se remettre à embaucher dès le premier signal d'amélioration de l'activité. Tablons davantage sur 2014 que sur la fin de l'année 2013 pour constater les signaux de stabilisation du marché de l'emploi.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline Partenaires font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.

A court ou long terme, avec plus de 4 900 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 24 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit


A lire autour du sujet "France : du mieux, mais pas de quoi rêver... surtout du côté de l'emploi." :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
Retrouvez sur Sicavonline

A court ou long terme, avec plus de 4 900 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 24 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit