1. Bourse & Sicav
  2. L'économie pour investir
  3. Coronavirus & risque de correction sur les actions - la clef du commerce mondial

Coronavirus & risque de correction sur les actions - la clef du commerce mondial

10/02/2020 - 14:18 - Sicavonline - Vincent Ganne - TradingView



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Coronavirus & risque de correction sur les actions - la clef du commerce mondial

Vincent Ganne, analyste chez TradingView, a planché sur les conséquences économiques et financières du Coronavirus. Il estime que si l'épidémie n'est pas contenue d'ici cette date butoir, une forte correction pourrait se produire sur les marchés.

Alors que l'économie des Etats-Unis parvient toujours à dévoiler de très bons chiffres macro et micro économiques et continue de clairement surnager au sein des grandes économies mondiales sous pression, le développement de l'épidémie de Coronavirus peut représenter un risque important de correction pour les marchés actions internationaux.

Depuis la fin du nouvel an chinois, ces derniers ont pourtant connu un rally haussier de quatre jours, en particulier les places boursières américaines et chinoises avec par exemple 3% de reprise pour l'indice S&P500 (retour sur les records historiques) et le Shanghai Composite Index.
Ce sont la macro US en général et les créations d'emplois au mois de janvier en particulier qui ont porté cette dynamique avec des chiffres positifs pour toutes les catégories et secteurs de l'économie. Mais la situation américaine peut sembler bien isolée lorsqu'elle est comparée à la chute de la production industrielle en Allemagne (-6% sur la dernière fréquence mensuelle) ou en Italie (-2.7%).

Combien de temps la première économie mondiale va pouvoir tenir le rythme ?

Taux de chomâge aux Etats-Unis – source TradingView

Coronavirus & marches boursiers - la clef du commerce mondial


 
Depuis le début de l'année, le ralentissement de l'économie chinoise liée à l'extension du Coronavirus et à la mise sous quarantaine de centres manufacturiers décisifs commencent à produire un effet sur l'économie mondiale, notamment la Zone Euro beaucoup plus élastique que l'économie US au commerce mondial. Rappelons par exemple que le taux d'ouverture de l'économie allemande est le double de celui des Etats-Unis.
Selon les chiffres officiels communiqués par chaque pays, l'extension du Coronavirus suit une tendance fermement haussière et ce sont des données admises, probablement tenues pour éviter un effet de panique. On peut notamment s'étonner du manque d'information en provenance de pays d'Afrique ou encore de l'Inde et son 1.4 milliard d'habitants.

Coronavirus – données officielles sur le site https://www.worldometers.info/coronavirus/

Coronavirus & marches boursiers - la clef du commerce mondial


 
Pour les marchés boursiers, le risque de correction deviendra fort si l'extension du Coronavirus n'est pas contenue rapidement, d'ici la fin du mois de mars selon certains économistes qui « retirent » déjà 1 point de % à la croissance économique anticipée pour la Chine en 2020.
Selon le très respecté Baltic Dry Index, le commerce mondial via le fret maritime des gros cargos est déjà sous haute pression baissière depuis le début de l'année.

Baltic Dry Index – source TradingEconomics

Coronavirus & marches boursiers - la clef du commerce mondial


 
Le Baltic Dry Index est édité chaque jour par le Baltic Exchange à Londres et représente le prix de transport par mer pour les matières premières majeures. Cet indicateur couvre 23 grandes routes maritimes et tout type de matière première industrielle et agricole, il donne donc une vision globale qui dépasse le cadre de la seule économie des Etats-Unis.

Le lien entre la tendance de fond des actions européennes et le Coronavirus passe donc par le commerce mondial. Si l'extension de l'épidémie n'est pas maitrisée lors des toutes prochaines semaines, alors oui, il y aura une forte correction des actions. Le contrat future DAX se maintient en attendant sous ses records historiques, une résistance technique déjà vendue trois fois depuis le début de l'année, les 13.600 points.

Contrat future DAX – source Tradingview

Coronavirus & marches boursiers - la clef du commerce mondial



© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Coronavirus & risque de correction sur les actions - la clef du commerce mondial" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
-

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.


A court ou long terme, avec plus de 4 500 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 21 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 840 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit