Face à la situation de crise sanitaire, nous tenons à vous informer que Sicavonline reste joignable pour répondre au mieux à vos demandes.
Vous pouvez nous contacter à l’adresse mail suivante : gestion.privee@sicavonline.fr ou par téléphone au 01.73.60.03.45.
  1. Accueil
  2. Bourse & Sicav
  3. L'économie pour investir
  4. Small caps : un vrai signal d'achat ?

Small caps : un vrai signal d'achat ?

02/06/2020 - 15:48 - Sicavonline - Arnaud Riverain - Associé Gérant - GreenSome Finance



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Small caps : un vrai signal d'achat ?

Après avoir mangé leur pain noir, les Small caps ont rattrapé une partie de leur retard face aux large caps, constate Arnaud Riverain Associé Gérant - GreenSome Finance dans son dernier édito. Le spécialiste des Small caps recommande cependant de rester sur ses gardes et ne pas céder trop vite à la tentation.

Depuis le plus bas de mi-mars, le marché français a rebondi en moyenne de 30% et le marché américain de plus de 35%, le Nasdaq se permettant même de progresser depuis le 1er janvier. Concernant le marché parisien on continue de constater une nette surperformance des Small & Mid Caps et encore plus des Micro Caps. Ce phénomène est probablement lié au fait que depuis mi-2018, elles ont fortement sous-performé les Larges Caps. Il y a donc un phénomène de rachat à « bons comptes » associé à l'arrivée de nombreux investisseurs particuliers au cours des deux derniers mois. Ces derniers ont ainsi tendance à se positionner sur des valeurs dont ils appréhendent mieux le périmètre. Par ailleurs, on peut se dire que les petites valeurs ont une exposition géographique nettement moins importante que leurs grandes sœurs ce qui peut les protéger. A cela s'ajoute le fait qu'elles sont nombreuses à être sur des niches sectorielles, autre élément les protégeant. Enfin, la part de valeur « santé » et « tech » est importante ce qui est favorable à la cote car ces secteurs sont recherchés.

Une fois ce constat établi, on note plus globalement que les marchés se sont vite accrochés à la moindre bonne nouvelle surtout à l'évocation du déconfinement. Cette réaction est somme toute logique car qui dit déconfinement dit reprise de l'activité et donc reprise de l'économie. Il semble que le marché ait décidé de mettre de côté 2020 et de se concentrer sur 2021. Ne va-t-il un peu vite en besogne ?

Small caps : bientôt un vrai signal d¿achat ?

 

Un consensus beaucoup trop optimiste ?


L'ajustement à la baisse des prévisions se poursuit mais est moindre que celle constatée en avril ce qui est assez logique car le gros du parcours a été fait. En revanche pour 2021, rien ne bouge et le marché demeure sur la même ligne, à savoir une reprise en « V ». Par exemple pour le CAC Small, le consensus fait apparaître une progression des BPA entre 2019 et 2021 de +43% alors que pour le CAC 40 nous sommes sur une baisse de 5%. Pour nous le consensus est beaucoup trop optimiste pour 2021 au niveau des Small ce qui peut représenter un risque pour les indices car un moment les ajustements à la baisse se produiront.

Small caps : bientôt un vrai signal d¿achat ?

 

A quand un vrai signal d'achat ?


Le marché monte, les estimations sont revues à la baisse donc les valorisations explosent… Logique. La question est de savoir si c'est tenable car nous sommes largement au-dessus des moyennes historiques. Techniquement, et comme nous l'avons déjà évoqué dans un précédent édito, le marché a changé de paradigme Covid-19 ou pas. En effet, nous sommes dans un environnement de taux historiquement bas et il semble quasi impossible que nous observions une remontée violente à court-moyen terme. Dès lors, est-ce que cela a encore un sens de comparer des ratios qui étaient affichés avec des taux supérieurs de 3-4 points. Probablement pas mais cela donne un repère.
Nous voulons dire par là que les prix acceptés par le marché aujourd'hui et même demain sont nécessairement plus élevés. Ainsi, si nous revenions sur les moyennes historiques avec les taux actuels cela donnerait un vrai signal d'achat.
En observant 2020, on remarque que nous sommes sur des niveaux supérieurs d'un peu plus de 30% pour le CAC 40 et 70% pour le CAC Small mais sur 2021 on se rend compte que nous sommes revenus sur la moyenne pour le CAC 40 et supérieur de 28% pour le CAC Small. Aussi avec notre raisonnement sur les taux, nous pouvons en déduire que les marchés ne sont pas si chers que ça… Si le consensus ne dégrade pas en 2021, ce qui est tout de même probable.

Small caps : bientôt un vrai signal d¿achat ?

 

Du potentiel mais aussi des risques


Tout semble revenir à la normale et les Small Caps recouvrent leur capacité à surperformer les Larges dans un contexte de marché haussier. Il faut néanmoins rester prudent car les compteurs n'ont pas encore été relevés. Les résultats du deuxième trimestre seront du jamais vu et induiront un nouvel ajustement des prévisions. Cela aura nécessairement des répercussions sur les attentes de 2021 et les Small seront celles qui verront les ajustements à la baisse les plus importants surtout au regard des estimations actuelles. Après, si le marché se tient, nous pourrions commencer à observer des rotations et pourquoi pas le retour sur des secteurs qui sont et/ou ont été massacrés tels que l'aéronautique, l'immobilier, les loisirs… Il existe de nombreuses Small Caps sur ces secteurs qui finiront par reprendre car elles font partie intégrante dans nos tissus économiques et cela sur le long terme. C'est une question de cycle. De vraies opportunités se font jour, le tout est d'être prudent car les résultats du deuxième trimestre seront « exécrables ». Il conviendra donc de cibler les acteurs ayant les bilans et/ou carnet de commandes les plus solides.
Plus globalement, il faudra être vigilant quand les grands indicateurs économiques vont tomber car nous n'aurons jamais vu cela. Se posera la question du redémarrage et du temps nécessaire car l'explosion du chômage sera un frein majeur. Les institutions ont répondu présentes, après heureusement elles avaient tout arrêté. Les liquidités sont là mais désormais c'est à l'économie réelle de prendre le relai et là cela risque d'être un peu plus compliqué ou plus long que ce que certains imaginent.

Arnaud Riverain - Associé Gérant - GreenSome Finance

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Small caps : un vrai signal d'achat ?" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus

A court ou long terme, avec plus de 4 000 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 500 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 18 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 237 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit