1. Bourse & Sicav
  2. L'économie pour investir
  3. Eurobonds : Angela Merkel campe sur ses positions

Eurobonds : Angela Merkel campe sur ses positions

22/08/2011 - 16:00 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Eurobonds : Angela Merkel campe sur ses positions

Interrogée sur la chaîne de télé allemande ZDF, la Chancelière Angela Merkel s'est une nouvelle fois opposée dimanche, aux euros-obligations (eurobonds), tout en laissant la porte ouverte à un changement de politique ultérieur.

Angela Merkel a répété ce week-end son opposition aux eurobonds. Selon la Chancelière « les euro-obligations (eurobonds) sont la mauvaise réponse à la crise du moment » parce qu'ils « mèneraient à une union de la dette et non à une union de la stabilité ». Merkel a admis qu'elle ne savait pas si «dans un futur lointain nous aurons besoin de nous adapter ».

Pour CM-CIC Securities, les déclarations d'Angela Merkel « vise » surtout « la politique intérieure » et ne « constituent pas une surprise » mais « rappellent à ceux qui rentrent de vacances que les propositions françaises et allemandes pour sortir l'Europe de l'ornière sont loin de faire l'unanimité ». Le broker note que ceci est d'autant plus dommageable «[que] le risque d'une remise à plat du plan grec décidé le 21 juillet va croissant, avec les demandes de trois pays pour des garanties réelles en échange du plan de soutien, en plus de la Finlande qui avait rendu cette information publique vendredi dernier ». Selon CM-CIC Securities « il n'est pas illogique », que d'une certaine mesure, les pays les plus négatifs par rapport à la Grèce demandent « une égalité de traitement avec les banques, qui ont-elles-aussi obtenu des garanties ». Il serait cependant dommageable pour l'union européenne que le plan soit revu. Une telle révision serait probablement « nettement moins favorable aux banques » selon le bureau d'analyse, ce qui « entretient la pression sur ce secteur d'activité ».

Euros-obligations pas rejetées en soit


La chancelière allemande, Angela Merkel refuse de se faire dicter sa position par les marchés et elle pense que les eurobonds ne « contribueraient pas à résoudre la crise des souverains européens ».
Angela Merkel estime de toutes manières, que d'un point de vue pratique créer ces titres devraient passer par une révision du traité de Lisbonne, ce qui signifie que cela ne peut qu'être long. « Le concept d'Eurobonds n'est toutefois pas rejeté en soit » comme le souligne dans sa note, Aurel Bgc. Les autorités allemandes et françaises estiment que leur « avènement ne devrait intervenir qu'au terme d'un processus de renforcement de la convergence et de la coopération économique et financière ».

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Eurobonds : Angela Merkel campe sur ses positions" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.

Retrouvez sur Sicavonline

A court ou long terme, avec plus de 4 500 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 500 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 21 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit