1. Accueil
  2. >
  3. Impôts & fiscalité
  4. >
  5. Impôt sur la fortune immobilière
  6. >
  7. Programme fiscal de François Bayrou (MoDem) : 50 MdsE d'impôts en plus sur trois ans

Programme fiscal de François Bayrou (MoDem) : 50 MdsE d'impôts en plus sur trois ans

06/02/2012 - 12:14 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline



Programme fiscal de François Bayrou (MoDem) : 50 MdsE d'impôts en plus sur trois ans

copyright : © Marie-Lan Nguyen / Wikimedia Commons

François Bayrou veut faire rentrer de l'argent dans les caisses de l'Etat. Le candidat du MoDem à la présidence de la République propose donc d'augmenter l'impôt sur le revenu, de faire le ménage dans les niches fiscales, de rehausser la TVA mais aussi et surtout de réformer l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF). François Bayrou veut remplacer l'ISF par une contribution de solidarité sur le patrimoine (CSP) : une véritable révolution fiscale.

François Bayrou, candidat à l'élection présidentielle, a dévoilé son programme économique et fiscal. Le président du Modem fait de la lutte contre le surendettement de l'Etat son principal cheval de bataille. Ainsi, il annonce 50 Mds d'euros d'économies et 50 Mds d'euros de nouvelles recettes sur trois ans. Mais avant de détailler son projet pour la France, François Bayrou a commenté les dernières annonces faites par Nicolas Sarkozy pour redresser le pays. Le candidat du MoDem se dit frapper par le « manque de cohérence des propositions » du président de la République. « [Nicolas Sarkozy] annonce qu'il n'augmentera pas les impôts, et dans la même émission il annonce la TVA sociale et crée deux impôts supplémentaires » relève François Bayrou.

Augmentation d'un point de la TVA

Néanmoins, François Bayrou propose lui aussi d'augmenter « légèrement la TVA, mais contrairement au chef de l'Etat, sans y adjoindre de réduction des cotisations patronales en contrepartie. Le président du MoDem souhaite ainsi rehausser d'un point la TVA en 2012 puis si nécessaire recommencer l'opération en 2014. Le député de la 2e circonscription des Pyrénées-Atlantiques estime que cela permettrait de faire rentrer 20 MdsE dans les caisses de l'Etat.

Nouvelle tranche de 50 % au barème de l'impôt sur le revenu

Pour compléter cette somme, celui qui fut ministre de l'Education nationale veut également mettre en place « des mesures d'équité pour l'impôt sur le revenu. » Le candidat souhaite créer deux tranches supplémentaires au barème de l'impôt sur le revenu. La tranche actuelle à 41 % serait ainsi portée à 45 % puis complétée par une tranche « de solidarité » à 50 % sur les revenus supérieurs à 250.000 euros par part. L'ancien président de l'UDF va donc encore plus loin que François Hollande qui s'est arrêté au taux de 45 % pour les revenus de plus de 150.000 euros par part. D'ailleurs, après avoir tancé le président de la République, François Bayrou s'est également attaqué au programme du candidat socialiste. « On en peut pas rééquilibrer les budgets sans que l'Etat [...] fasse des économies » juge François Bayrou.

Faire disparaître les niches fiscales inutiles et coûteuses

Et des économies il prévoit d'en faire le président du MoDem, en commençant par donner un coup de balai dans les niches fiscales. Contrairement à d'autres candidat à la l'élection présidentielle 2012, il annonce clairement que certaines niches doivent disparaître. Notamment, l'une des mesures phares du paquet fiscal de 2007, auquel il s'était d'ailleurs opposé, qui permet d'exonérer les revenus issus des heures supplémentaires. Au total, il projette de faire 20 MdsE d'économies en trois ans, dont 10 Milliards la première année.

Disparition de l'ISF et création d'une contribution solidaire sur le patrimoine (CSP)

François Bayrou veut aussi réformer l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF). Sans doute la plus grande surprise de son programme puisqu'il suggère de transformer l'ISF en contribution de solidarité sur le patrimoine (CSP). Pour cela, il propose tout d'abord de redescendre le seuil d'imposition à l'ISF de 1,3 million d'euros à 1 million d'euros. Au-dessus du million d'euros de patrimoine, compte tenu des abattements actuels inchangés, les contribuables devront ajouter un revenu théorique de 1 % de la valeur de leur patrimoine à l'ensemble des revenus soumis au barème de l'impôt sur le revenu. Autrement dit, si après abattement, un contribuable dispose d'un patrimoine de 2 millions d'euros, il devra ajouter à l'ensemble de ses revenus imposables 20.000 euros. L'imposition de cette somme se fera selon le taux marginal d'imposition du contribuable. Si, par exemple, ce dernier dispose de plus de 250.000 euros, les 20.000 euros seront soumis à un taux d'imposition de 50 %. D'après le candidat du MoDem, la CSP permet d'assurer « la progressivité et l'équité » de cet impôt sur le patrimoine et de mettre en place une véritable « solidarité » tout en simplifiant la tâche des contribuables et celle des agents des impôts.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Programme fiscal de François Bayrou (MoDem) : 50 MdsE d'impôts en plus sur trois ans" :




Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline




Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus


Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus


Optimisation fiscale Réduisez vos impôts jusqu'à 7 200 € dès cette année grâce aux FIP, FCPI et SCPI fiscales sélectionnés par nos experts.

INVESTIR AVEC SICAVONLINE

Souscription sicavonline

SOUSCRIPTION EN LIGNE

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagnez en rapidité et en efficacité.

Expert en gestion privée sicavonline

UNE ÉQUIPE EXPÉRIMENTÉE
 ET PASSIONNÉE

Nos experts analysent et sélectionnent des produits de Capital Investissement, SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) et OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) 

Contacter Sicavonline

DES PROFESSIONNELS
A VOTRE ECOUTE

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi :  01 73 60 03 45
(appel gratuit)