1. Immobilier de placement
  2. Tendances de l'immobilier
  3. Immobilier : les taux d'intérêt vont-ils remonter ?

Immobilier : les taux d'intérêt vont-ils remonter ?

01/02/2013 - 16:18 - Sicavonline (mis à jour le : 14/02/2013 - 09:27)



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Immobilier : les taux d'intérêt vont-ils remonter ?

Les taux de crédits immobiliers sont une fois de plus à leurs plus bas historiques en janvier, selon le courtier Cafpi. Malgré de fortes disparités entre les régions, l'emprunt immobilier n'a jamais été aussi peu cher. Mais ces taux immobiliers très bas vont-ils remonter ?

Immobilier : où emprunter le moins cher ?

Les taux de crédit immobiliers ont encore baissé en janvier, selon le courtier Cafpi. Et ils battent une fois de plus tous les records : 2,60% sur 10 ans, 2,85% sur 15 ans, 3,15% sur 20 ans et 3,50% sur 25 ans.




Mais cette baisse des taux immobiliers à l'échelle nationale cache cependant des disparités selon les régions. D'après Cafpi, les régions les plus attractives en termes d'emprunt immobilier sont l'Alsace et la Lorraine, qui ont offert, en janvier, les taux les plus bas, quelle que soit la durée du prêt (2,60% sur 15 ans, 2,95% sur 20 ans, 3,20% sur 25 ans). L'Auvergne arrive en queue de peloton malgré des taux historiquement bas, avec notamment un emprunt immobilier sur 15 ans à 3,10%. En Ile-de-France, les taux immobiliers sont de 2,80% sur 15 ans, 3,20% sur 20 ans et 3,40% sur 25 ans.


Immobilier : les taux vont-ils (bientôt) remonter ?

Pourquoi les taux immobiliers sont-ils actuellement si bas ? A cela, une raison simple : « les banques continuent de se refinancer dans des conditions extrêmement attractives sur les marchés financiers et cherchent à en faire profiter les emprunteurs, d'autant que la production de crédits immobiliers a chuté de plus de 33 % sur 2012 selon l'Observatoire Crédit Logement/CSA. », explique le courtier. Une baisse des transactions que ni les taux historiquement bas ni le gain de pouvoir d'achat immobilier (+8,3% sur 20 ans pour 1000 euros empruntés, selon Cafpi) ne semblent freiner.

Dans ce contexte, doit-on craindre une remontée des taux immobiliers dans les mois à venir ? Pour Cafpi, l'OAT 10 ans restant a priori à un niveau faible, et la BCE ne prévoyant pas de hausse de son principal taux directeur, les banques devraient pouvoir poursuivre leur politique de taux bas. « Quoi qu'il en soit, dans le pire des scénarios, c'est le statu quo qui devrait donc l'emporter en matière de taux [...] cependant, une chose est sure : les conditions d'emprunt étant exceptionnellement attractives, les chances d'une poursuite de la baisse des taux s'amenuisent» explique le courtier. Autrement dit, le moment est plus que propice à l'emprunt immobilier, au rachat ou à la renégociation de prêt immobilier.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Immobilier : les taux d'intérêt vont-ils remonter ?" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus

Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 10 000 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts.