Le site sera indisponible ce samedi 23 Novembre en raison d'une opération de maintenance. Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée
  1. Bourse & Sicav
  2. L'économie pour investir
  3. Bourse : retour en force des petites et moyennes valeurs

Bourse : retour en force des petites et moyennes valeurs

09/09/2013 - 10:25 - Sicavonline - Arnaud Riverain, Associé GreenSome Finance (mis à jour le : 09/09/2014 - 15:17)



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Bourse : retour en force des petites et moyennes valeurs

Après avoir brillé tout l'été, le CAC 40 pourrait bien atteindre ses limites dans les semaines qui viennent. Arnaud Riverain, Associé GreenSome Finance, mise une fois de plus sur les petites et moyennes valeurs. Small et Mid caps surperforment à nouveau le CAC 40, preuve en est, selon lui, que dans des périodes de hausse elles conservent leur statut de valeurs à privilégier. La crise syrienne pourrait toutefois brouiller les cartes.

Juillet et août ont été, de façon cumulée, de bons mois en termes de performances. Notons toutefois un mois de juillet nettement plus propice aux grandes et moyennes valeurs avec des performances pour le CAC 40 et le CAC Mid&Small de respectivement +6,8% et +6,2% alors que les Small ont été plus à la traine avec +3,8% pour le CAC Small et +0,5% pour Alternext. Le mois d'août a vu le CAC 40 toucher un plus haut depuis février 2011 avant de connaitre une légère correction, dictée probablement par les événements en Syrie. Aussi, le CAC 40 a cédé en août - 1,5% et le CAC Mid&Small - 1% alors que les Small ont poursuivi leur progression avec +2,8% pour le CAC Small et +1,9% pour Alternext. In fine, l'indice phare de la place parisienne a terminé le mois d'août juste au-dessous des 4 000 points.




Hormis la Syrie qui est venue perturber la donne fin août, aucun événement particulier n'est intervenu et la hausse des indices en juillet est à mettre au compte de résultats semestriels satisfaisants, les Large et Mid réussissant à aller chercher de la croissance hors d'Europe ce qui compense la pression sur le vieux continent, et d'une certaine forme de retour d'appétit pour les actions au regard des rendements observés par rapport aux taux souverains même si la pression demeure présente avec des volumes qui continuent de baisser. Depuis le début de l'année, seul le mois de février aura vu les volumes quotidiens s'accroître par rapport à l'an dernier.

Au niveau des valorisations, le retour sur les 4 000 points renchérit le marché actions malgré une forte révision à la hausse des estimations de résultats pour les valeurs du CAC 40.




En ce qui concerne le consensus des résultats, la surprise provient de la hausse des estimations de résultats pour 2013 sur le CAC 40 alors qu'en juin les ajustements à la baisse s'étaient poursuivis. Ces révisions en hausse nous surprennent au regard des publications du 1er semestre qui n'ont pas apportées d'éléments nouveaux, seuls certains discours se voulaient plutôt optimistes pour le 2eme semestre 2013. Les analystes se sont probablement accrochés à cela mais aussi à la relative bonne tenue de l'activité et donc de la croissance hors Europe. En revanche, les ajustements à la baisse sur les petites et moyennes valeurs se sont poursuivis et d'une manière nettement plus marquée que ce que nous escomptions. C'est probablement lié à la publication des chiffres d'affaires semestriels et aux discours prudents des sociétés, notamment celles dont les activités sont concentrées en Europe. Selon nous, désormais ces estimations sur les Small ne devraient plus trop évoluer.




Pour conclure, le marché reste autour des 4 000 points et si la question syrienne s'évacue, ce qui nous semble peu probable à court terme, nous pourrions observer une poursuite de la hausse. Néanmoins, le contexte politique mais aussi économique en Europe nous fait dire que la hausse de l'indice phare de la place parisienne est quasi arrivée à son terme. Il manque en effet de « carburant ». Ce dernier pourrait provenir de signaux positifs pour 2014 sur l'économie européenne mais également sur la situation des entreprises. En cela, la 1ère semaine de septembre sera importante car les 3 principales banques centrales vont évoquer leurs politiques monétaires à venir.

En ce qui concerne les petites et moyennes valeurs, elles surperforment à nouveau le CAC 40, preuve en est que dans des périodes de hausse elles conservent leur statut de valeurs à privilégier. Toutefois si jamais la crise en Syrie devait perdurer, voire s'aggraver, nous pourrions constater une correction sur ces valeurs qui sont nettement moins liquides que celles du CAC 40.

Enfin, là-aussi, si les événements géopolitiques ne viennent pas tout perturber, peut-être que la cote parisienne verra de nouvelles introductions, le 1er semestre ayant été particulièrement décevant à ce niveau.

Arnaud Riverain, Associé GreenSome Finance

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.

A court ou long terme, avec plus de 4 500 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 500 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 21 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit


A lire autour du sujet "Bourse : retour en force des petites et moyennes valeurs" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
+10.8%

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.


A court ou long terme, avec plus de 4 500 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 500 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 21 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit