1. Immobilier de placement
  2. Tendances de l'immobilier
  3. La baisse des prix immobiliers se confirme à Paris et en Ile-de-France

La baisse des prix immobiliers se confirme à Paris et en Ile-de-France

07/05/2014 - 17:26 - Sicavonline (mis à jour le : 12/05/2014 - 13:58)



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




La baisse des prix immobiliers se confirme à Paris et en Ile-de-France

La baisse des prix immobiliers se confirme à Paris et en Ile-de-France

La 59e édition mensuelle du baromètre des prix de l'immobilier résidentiel à Paris et en Île-de-France établi par MeilleursAgents.com confirme la poursuite de la baisse des prix en avril à Paris. La tendance devrait demeurer déflationniste ces prochains mois à en croire l'Indicateur de Tension Immobilière publié par MeilleursAgents.com.

MeilleursAgents.com vient de rendre publique la 59ème édition de son baromètre des prix de l'immobilier résidentiel à Paris et en Île-de-France. Celui-ci a été établi à partir des promesses de vente signées entre le 1er et le 30 avril 2014 et qui se transformeront en actes authentiques de vente dans les 3 prochains mois.

Selon MeilleursAgents.com, la baisse des prix s'est poursuivie en avril à Paris, comme presque partout en banlieue. Elle s'avère de -0,5 % dans Paris intra-muros. Les prix immobiliers ont décliné de -0,4 % dans les Hauts-de-Seine cependant qu'ils ont accusé un repli plus prononcé en Seine-Saint-Denis (-1,4 %).

En moyenne, les prix de l'immobilier résidentiel se sont érodés de -0,6 % en Petite Couronne (92, 93, 94). Ils se sont en revanche redressés de +0,2 % en Grande Couronne (77, 78, 91, 95).

Sur l'ensemble de l'Ile-de-France, les petites surfaces (studio et 2 pièces) voient leurs prix diminuer de -0,2% en avril et les grandes surfaces (3 pièces et plus) de -0,6%.

Depuis le début de l'année 2014, les prix ont fléchi à Paris de -0,4% en moyenne et de -3,4% depuis le 1er janvier 2013.

La tendance à la baisse des prix immobiliers demeure... mais la faiblesse des taux d'intérêt limite sa portée

« La hausse constatée en janvier et février s'est enrayée. En mars et avril, les prix immobiliers ont retrouvé leur tendance naturelle à la baisse. Avec seulement 1,1 acheteur pour un vendeur à Paris et de 0,4 (Grande Couronne) à 0,9 (Hauts-de-Seine) acheteur pour un vendeur en banlieue, il ne pourrait pas en être autrement de façon durable. Mais la baisse des taux met le marché sous morphine ! En effet, cette baisse reste limitée car la diminution des taux d'intérêts génère un gain significatif de pouvoir d'achat .Ainsi, depuis le plus haut des prix en juin 2011, les taux d'intérêt ont baissé au total de 1 % soit l'équivalent de 8% de gain de pouvoir d'achat. Les prix ayant diminué de -6,5% sur la même période, les acheteurs bénéficient en réalité d'un regain de pouvoir d'achat total de 14,5% en 3 ans, » ne manque pas de souligner Sébastien de Lafond, Président et cofondateur de MeilleursAgents.com.

Ce dernier décrit aussi un marché immobilier apathique où « l'effet qualité est toujours très présent : seuls les biens de bonne ou très bonne qualité trouvent preneur. Les moins attractifs ne se vendent pas voire ne sont même pas visités. Les statistiques ne reflètent donc que les transactions réelles portant sur des biens dont les prix ne baissent que faiblement. »

Une baisse des prix immobiliers de -3 % à - 5 % sur l'année

En tout état de cause, selon MeilleursAgents.com, les chiffres du mois d'avril viennent corroborer le scénario d'évolution des prix sur l'année 2014. Avec un ITI (Indicateur de tension immobilière) faible (nombre d'acheteurs inférieur au nombre de vendeurs), les prix sont selon le réseau d'agents immobiliers structurellement orientés à la baisse.

MeilleursAgents.com estime quel, les prix immobiliers devraient au final baisser de -3% à -5% d'ici à la fin de l'année.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.

Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 10 000 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts.


A lire autour du sujet "La baisse des prix immobiliers se confirme à Paris et en Ile-de-France " :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus

Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 10 000 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts.