1. Impôts & fiscalité
  2. ISF 2018
  3. Pourquoi malgré votre train de vie ordinaire, l'impôt sur la fortune (immobilière) vous menace ?

Pourquoi malgré votre train de vie ordinaire, l'impôt sur la fortune (immobilière) vous menace ?

12/01/2018 - 11:52 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Pourquoi malgré votre train de vie ordinaire, l'impôt sur la fortune (immobilière) vous menace ?

L'impôt sur la fortune immobilière (IFI) remplace l'impôt de solidarité sur la fortune. Qui sont les contribuables susceptibles de devenir redevables de l'IFI ?

Selon le très sérieux Conseil des prélèvements obligatoires (CPO), une institution associée à la Cour des comptes, 78 500 assujettis à l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF), soit un sur cinq, déclarent moins de 51 000 € de revenus par an. Plus surprenant encore, près de 17 000 foyers font état d'un revenu annuel inférieur à 18 700 € alors que leur patrimoine (net) excède 1,3 M€ et est, de ce fait taxé, à l'ISF.

Qui se cache derrière ces profils fiscaux pour le moins atypiques ?


Deux réalités bien distinctes se côtoient ici. On trouve tout d'abord des contribuables très aisés faisant appel à des gestionnaires de fortune qui les aident à profiter du mécanisme très avantageux du plafonnement de l'ISF obtenu par le biais de la contraction artificielle des revenus.

Les classes moyennes soumises à l'IFI


Parmi les quelque 80 000 foyers fiscaux soumis à l'ISF, figurent aussi en bonne part des ménages de la classe moyenne disposant de revenus inférieurs à 51 000 €. Ils doivent leur assujettissement à l'ISF à un patrimoine conséquent, généralement recueilli par héritage et principalement constitué d'immobilier.
Le remplacement de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) par un impôt sur la fortune immobilière, de son petit nom l'IFI, n'épargnera pas cette dernière catégorie de contribuables. La valeur du patrimoine net taxable à l'IFI sera relativement proche de celui, jusqu'à présent, soumis à l'ISF.
Ces contribuables, à la tête d'un patrimoine essentiellement constitué de biens et de droits immobiliers, régleront l'impôt sur la fortune dès lors que la valeur nette de ces actifs excèdera 1,3 M€ au 1er janvier de l'année d'imposition.

Comment calculer la valeur nette du patrimoine immobilier ?


Le calcul de la valeur nette du patrimoine immobilier repose sur l'addition de 70 % de la valeur de la résidence principale et de 100 % de la valeur des résidences secondaires, des biens donnés en location, des parts de SCPI, de SCI et d'OPCI, de la fraction des contrats d'assurance vie investie sur des fonds immobiliers, bref de l'ensemble des biens et droits immobiliers, le tout réduit des montants du reste à payer au titre des emprunts en cours.

Le barème de l'IFI équivaut-il à celui de l'ISF ?


Le barème de l'IFI est strictement identique à celui de l'ISF.

 

Pourquoi malgré votre train de vie ordinaire, l'impôt sur la fortune (immobilière) vous menace ?

 

Quels sont précisément les biens et les droits immobiliers visés par l'IFI ?


Seuls les actifs immobiliers non affectés à l'activité professionnelle de leur propriétaire sont concernés par l'IFI. Le patrimoine taxable comprend donc l'ensemble des logements détenus : la résidence principale, les résidences secondaires ainsi que les immeubles de rapport.

Sont également imposables, les parts de sociétés à hauteur de la fraction de leur valeur représentative d'immeubles ou de droits immobiliers tout comme les parts de SCPI et d'OPCI détenues en direct ou via un contrat d'assurance vie. Les fonds (OPC) détenant moins de 20 % d'immobilier sont épargnés.
Enfin, pour couper court aux stratégies d'optimisation via l'emprunt, les dettes relatives aux actifs taxables sont déductibles, mais uniquement sous certaines conditions. Dès que la valeur du patrimoine immobilier excède 5 millions d'euros et qu'il est financé à plus de 60 % par l'emprunt, la dette n'est pas intégralement déductible.

En dépit de cette réserve, les modalités de calcul de l'IFI sont proches de celles de l'ISF. L'abattement de 30 % sur la valeur de la résidence principale tout comme le mécanisme de plafonnement à 75 % des revenus, la réduction pour dons, l'exonération partielle des bois et forêts et GFA ou encore le régime des impatriés sont maintenus. La réduction ISF-PME a de son côté disparu des radars.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline Partenaires font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.

FIP, FCPI, offres liées, holding, et mandats ISF 2017 - Souscriptions closes
Les souscriptions de FIP, FCPI, offres liées, holding, et mandats ISF 2017 sont closes. Cliquez ici pour être tenu informé dès que les souscriptions seront à nouveau ouvertes.


SCPI à crédit : Constituez-vous un patrimoine immobilier avec un faible capital de départ

Les taux d'intérêt sont historiquement bas. Profitez-en pour investir dans l'immobilier et financez une partie de votre crédit grâce aux revenus potentiels de la SCPI1.

1Le souscripteur ne doit pas tenir compte exclusivement des revenus provenant de la SCPI, compte tenu de leur caractère aléatoire, pour faire face à ses obligations de remboursement.


A lire autour du sujet "Pourquoi malgré votre train de vie ordinaire, l'impôt sur la fortune (immobilière) vous menace ?" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
+11.5%

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.


Soutenez les PME européennes et réduisez votre ISF. Découvrez avec Sicavonline la solution la mieux adaptée à votre situation personnelle.
Réduisez vos impôts jusqu'à 30 000 € dès cette année grâce aux SOFICA, FIP, FCPI et SCPI fiscales sélectionnés par nos experts.