Face à la situation de crise sanitaire, nous tenons à vous informer que Sicavonline reste joignable pour répondre au mieux à vos demandes.
Vous pouvez nous contacter à l’adresse mail suivante : gestion.privee@sicavonline.fr ou par téléphone au 01.73.60.03.45.
  1. Accueil
  2. Immobilier de placement
  3. Tendances de l'immobilier
  4. Immobilier : une reprise en trompe-l'oeil ?

Immobilier : une reprise en trompe-l'oeil ?

05/06/2020 - 08:21 - Sicavonline - La rédac' (mis à jour le : 10/06/2020 - 16:59)



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Immobilier : une reprise en trompe-l'oeil ?

Après deux mois d’arrêt, le marché immobilier enclenche sa reprise. Meilleurtaux.com, courtier en prêt immobilier, a scruté le marché en quête de signaux prémonitoires.

Achat immobilier : l'intention est là !


Depuis la première phase de déconfinement, à savoir le 11 mai, Meilleurtaux.com note que « les intentions d'achat sont clairement reparties et ce même quelques jours avant ».  Une appétence pour la pierre que le courtier attribue principalement au fait que « tous les projets stoppés net le 17 mars doivent maintenant aboutir ».
« Nous avons connu un début d'année 2020 extrêmement dynamique avec un mois de janvier record. Sans surprises, le confinement a provoqué un effondrement des demandes en mars et avril mais le mois de mai montre un rattrapage très net des demandes. Cependant, la problématique du taux d'usure (Cf. les-taux-bas-ne-sont-pas-une-bonne-affaire-pour-tous-les-emprunteurs-video) persiste et la situation économique du pays conduit les banques à considérablement augmenter leur vigilance » déclare Hervé Hatt, Président de Meilleurtaux.com.
« En effet, après un effondrement violent en mars et avril, mai 2020 affiche un niveau quasi équivalent à mai 2019 avec 9% de baisse seulement incluant (en plus) les 10 jours de confinement début mai » ajoute Maël Bernier, Directrice de la communication de Meilleurtaux.com
 

 

Immobilier : une reprise en trompe-l'oeil ?

 


 
En prenant en compte les renégociations de crédit immobilier, Meilleurtaux.com constate un recul de 20% mais d'après le courtier « la baisse des renégociations n'est pas liée au confinement mais plutôt à l'assèchement naturel du flux. » En considérant la même période à savoir entre janvier et mai, par rapport à 2019, la baisse n'est plus, d'après le courtier, que de 18% en extrayant de la comparaison les renégociations. « 18% de baisse seulement avec presque 2 mois d'arrêt complet, c'est finalement plutôt positif » commente Maël Bernier.

Les taux des crédits ont-ils significativement varié ?


Observateur privilégié du niveau des taux d'emprunts, le courtier témoigne d'une remontée « assez » nette des taux accordés aux « excellents » dossiers bien que le niveau de barèmes soit équivalent à celui mai 2019. A ce stade, Meilleurtaux.com affirme que plus aucun barème ne propose de taux sous la barre des 1,10% et que seulement 13% des barèmes sont sous les 1,30% contre 32% en mars 2020. Enfin, plus de 60% des barèmes sont inférieurs à 1,70% mais supérieurs à 1,30%.
 

 

Immobilier : une reprise en trompe-l'oeil ?

 

« Si aujourd'hui il n'existe pas de gros changements sur les moyennes, la fin des décotes est bel et bien actée avec la hausse des taux excellents. » commente Meilleurtaux.com.

Vraie reprise ou trompe l'œil ?


Il faudra sans doute faire face à une légère augmentation des taux et à un resserrement des conditions de crédits. « Si les éléments dont nous disposons à ce stade sur le marché immobilier restent plutôt positifs avec des acheteurs qui réenclenchent leur projets et une confiance dans l'immobilier comme valeur refuge qui semble se confirmer, les mois qui viennent seront cruciaux » prévient Hervé Hatt, « la principale menace pèse sur l'emploi et le risque du chômage de masse qui entrainerait une baisse de la finançabilité des futurs acheteurs et donc un très net ralentissement de la demande, tout cela avec des banques de plus en plus prudentes et vigilantes » conclut Maël Bernier.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.

Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 237 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts.


A lire autour du sujet "Immobilier : une reprise en trompe-l'oeil ?" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus

Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 237 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts.