1. Accueil
  2. >
  3. Bourse & Sicav
  4. >
  5. Les gérants au crible
  6. >
  7. Ralentissement de l'activité manufacturière en Asie

Ralentissement de l'activité manufacturière en Asie

02/03/2011 - 11:38 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Les indicateurs PMI manufacturiers asiatiques de février, bien qu'hétérogènes, signalent un ralentissement de l'activité industrielle sur le continent. Philippe Waechter, directeur des études économiques chez Natixis Asset Management, met l'accent sur la stabilisation des nouvelles commandes à l'export en Chine ainsi que sur l'inflation des coûts de production, qui pourraient infléchir la dynamique de croissance. Il estime cependant qu'il est encore trop tôt pour lier cette décélération de l'activité à la mise en place de politiques monétaires restrictives.

Philippe Waechter, directeur des études économiques chez Natixis Asset Management, note que « les indicateurs PMI du secteur manufacturier ont, en Asie, des comportements hétérogènes au mois de février. Comme l'indiquait l'estimation flash publiée la semaine dernière, l'indice chinois est en baisse significative à 51.7 contre 54.5 en janvier. L'indice moyen sur le premier trimestre est en dessous de la moyenne du dernier trimestre de 2010 (53.1 contre 54.8). L'indice PMI officiel s'est inscrit à 52.2 contre 52.9 en janvier. La moyenne du T1 (NDLR : premier trimestre) est de 52.55 contre 54.6 en T4. »

« L'indice taïwanais aussi s'infléchit à 55,8 contre 59,8 en janvier. L'indice moyen reste bien supérieur à celui du T4 (57.8 contre 51.7). »

« L'indice indien est toujours très robuste à 57.9 contre 56.8 en janvier. La moyenne de T1 est comparable à celle du T4 (57.4 dans les 2 cas). L'indice japonais continue de progresser à 52.9 contre 51.4 en janvier. La moyenne du T1 est en nette amélioration (52.1) par rapport au T4 (47.6). »

Moindre expansion des nouvelles commandes en Chine et à Taïwan

« Le constat sur les indicateurs synthétiques se retrouve dans les indices de nouvelles commandes tant globales que destinées à l'exportation », observe l'économiste de Natixis Asset Management. «Elles ralentissent en Chine et à Taiwan. En Chine les nouvelles commandes à l'exportation sont stables en février. Elles sont toujours robustes en Inde et continuent de s'améliorer au Japon. Néanmoins, eu égard aux ajustements sur les stocks, les ratios "Nouvelles Commandes sur Stocks" restent à des niveaux confortables y compris pour la Chine et Taiwan. Les indices de production ont une allure similaire. »

Nette hausse de l'emploi à Taïwan, repli en Chine et en Inde

« Les indicateurs d'emplois ont des profils très différents », constate Philippe Waechter. « Très nette amélioration à Taiwan, modeste progression au Japon, se replie en Chine et continuent de s'infléchir en Inde. »

Maintien des pressions inflationnistes

Le directeur des études économiques de Natixis Asset Management remarque par ailleurs que « les pressions sur les prix restent fortes. Sur les prix payés, ils repartent tous à la hausse touchant des niveaux historiquement élevés à Taiwan et en Inde. En Chine l'indice augmente à nouveau et les pressions sont fortes désormais au Japon. La répercussion sur les prix de vente est assez marquée à peu près partout même si l'on constate qu'au Japon l'indice reste encore en dessous de 50 traduisant la difficulté des entreprises à pousser les prix à la hausse.»

En résumé, le chercheur de Natixis Asset Management souligne que «globalement les indicateurs d'activité sont moins flamboyants qu'à la fin de l'année 2010. Taiwan corrige les excès qui avaient été observés tandis que la situation se modère en Chine. Est-ce déjà l'effet de la politique monétaire plus restrictive ou un effet lié à la nouvelle année ? Il est trop tôt pour conclure. Si c'est un effet lié à la nouvelle année, le chiffre de mars sera plus robuste. »

Commandes à l'export en Chine et coûts de production en Asie : deux variables à surveiller

Philippe Waechter estime que « le maintien d'un ratio Nouvelles Commandes à un niveau confortable permet de maintenir une perception positive sur l'activité dans la région. » Il se dit néanmoins « attentif (...) à la stabilisation des nouvelles commandes à l'exportation en Chine. Si ce phénomène perdurait ce serait un signal négatif sur la dynamique de la croissance dans la région. »

« L'autre point préoccupant est la pression sur les prix », selon l'économiste de Natixis Asset Management. « Les entreprises ont tendance à répercuter la hausse des prix d'achat sur les prix de vente. En conséquence, les banques centrales devront adopter et maintenir des stratégies monétaires plus restrictives pour que les effets de ce choc de matière première ne se diffusent pas trop sur le reste de l'économie afin de ne pas trop perturber la dynamique de croissance. »


© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Ralentissement de l'activité manufacturière en Asie" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
Retrouvez sur Sicavonline

KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Le contrat d'assurance vie FUTURA VIE propose plus de 200 supports d'investissement en unités de compte, dont une gamme de plus de 20 supports immobiliers.

Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 237 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit
A court ou long terme, avec plus de 4 100 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 500 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.

INVESTIR AVEC SICAVONLINE

SOUSCRIPTION EN LIGNE

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagnez en rapidité et en efficacité.

UNE ÉQUIPE EXPÉRIMENTÉE
 ET PASSIONNÉE

Nos experts analysent et sélectionnent des produits de Capital Investissement, SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) et OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) 

DES PROFESSIONNELS
A VOTRE ECOUTE

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi :  01 73 60 03 45
(appel gratuit)