1. Accueil
  2. >
  3. Bourse & Sicav
  4. >
  5. Les gérants au crible
  6. >
  7. Emergents : Schroders privilégie l'Europe centrale et de l'est

Emergents : Schroders privilégie l'Europe centrale et de l'est

01/03/2011 - 15:13 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Boudés par les investisseurs lors de la crise financière mondiale, les pays de l'Europe centrale et orientale, moins bien valorisés que les émergents d'Asie et d'Amérique latine, retrouvent un intérêt, selon Keith Wade et Azad Zangana, économistes chez Schroders. Cependant, les experts notent que la zone est très hétérogène. Ils privilégient la Pologne, qui affiche une forte croissance et un endettement moindre, et évitent la Hongrie, qui connaît des déséquilibres financiers importants. Keith Wade et Azad Zangana sont également prudents sur la République tchèque et la Russie.

« Lors de la crise du crédit, les investisseurs ont évité l'Europe centrale et l'Europe de l'est presque sans distinction », constatent Keith Wade et Azad Zangana, économistes chez Schroders. « La forte dépendance des pays de la zone aux exportations et des ménages plutôt endettés étaient perçus comme des risques semblables à ceux observés lors de la crise asiatique, mais avec des conséquences potentiellement plus graves.»

« Aujourd'hui, alors que la reprise économique mondiale semble être de nouveau sur les rails, comment se répercute-t-elle sur les pays les plus importants de la région ? Nous avons tendance à privilégier les marchés d'Europe centrale et de l'est par rapport aux autres marchés émergents, mais avec discernement. » Les deux experts de Schroders arguent que la valorisation des pays émergents européens est plus faible que celle de leurs homologues asiatiques et latino-américains. Keith Wade et Azad Zangana relèvent toutefois de fortes disparités au sein de la région.

Pologne, champion européen de la croissance

Les chercheurs de Schroders marquent une nette préférence pour la Pologne, qui a réalisé une « performance remarquable » ces trois dernières années. En dépit d'un ralentissement, ce pays d'Europe centrale n'a pas connu de récession durant la crise et sa croissance a dépassé celle de ses voisins. De plus, le surendettement de la Pologne « reste faible », selon les experts.

Le gouvernement hongrois aux prises avec les déséquilibres budgétaires

En revanche, Keith Wade et Azad Zangana évitent la Hongrie, « où le gouvernement fait face à de sérieuses difficultés budgétaires ».

L'économie tchèque pénalisée par une demande faible

Les deux économistes de Schroders émettent également des réserves sur la République Tchèque. L'économie tchèque bénéficie certes du dynamisme de l'Allemagne, mais la faiblesse de la demande pourrait freiner la reprise. Les experts estiment que le gouvernement tchèque a opté trop tôt pour une politique de rigueur et militent au contraire pour un assouplissement de la consolidation budgétaire afin de relancer la demande.

La Russie trop dépendante du pétrole et du gaz

Enfin, Keith Wade et Azad Zangana jugent que la Russie est trop dépendante de ses exportations de pétrole et de gaz, qui constituent l'essentiel des ressources de l'Etat. Ils soulignent en outre que l'économie russe a souffert des difficultés du secteur agricole. De surcroît, tout comme la République tchèque, la Russie doit faire face à une demande domestique atone.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Emergents : Schroders privilégie l'Europe centrale et de l'est" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
Retrouvez sur Sicavonline

KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Le contrat d'assurance vie FUTURA VIE propose plus de 200 supports d'investissement en unités de compte, dont une gamme de plus de 20 supports immobiliers.

Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 237 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit
A court ou long terme, avec plus de 4 100 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 500 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.

INVESTIR AVEC SICAVONLINE

SOUSCRIPTION EN LIGNE

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagnez en rapidité et en efficacité.

UNE ÉQUIPE EXPÉRIMENTÉE
 ET PASSIONNÉE

Nos experts analysent et sélectionnent des produits de Capital Investissement, SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) et OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) 

DES PROFESSIONNELS
A VOTRE ECOUTE

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi :  01 73 60 03 45
(appel gratuit)