1. Accueil
  2. >
  3. S'informer
  4. >
  5. Actualités financières
  6. >
  7. Bourse
  8. >
  9. Catastrophes au Japon : un choc de demande plutôt qu'un choc d'offre (Berrebi - Groupama AM)

Catastrophes au Japon : un choc de demande plutôt qu'un choc d'offre (Berrebi - Groupama AM)

23/03/2011 - 18:25 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline



Catastrophes au Japon : un choc de demande plutôt qu'un choc d'offre (Berrebi - Groupama AM)

La désorganisation des usines japonaises consécutivement au séisme qui a frappé le Pays du Soleil Levant le 11 mars, se traduit à l'échelle mondiale par des ruptures dans les chaînes d'approvisionnement, notamment dans les composants électroniques. Un phénomène que beaucoup d'analystes décrivent principalement comme un choc d'offre. Laurent Berrebi, le directeur des études économiques, considère pour sa part que la catastrophe dont doit se relever le Japon constitue plutôt un choc de demande à court terme.

Alors que pour un certain nombre de commentateurs, la catastrophe japonaise doit être envisagée au plan économique comme un choc d'offre (beaucoup d'industriels japonais n'étant plus en mesure de fournir leurs clients), chez Groupama AM, Laurent Berrebi, le directeur des études économiques, propose une lecture à deux temps de la crise. Si à long terme le choc d'offre sera bel et bien avéré, « à court terme, le séisme japonais est d'abord un choc de demande » avec un impact négatif direct sur l'activité au Japon, mais aussi « sur le prix du baril, par rapport au scénario central » et enfin sur les taux d'intérêt. « En revanche, [il] favorise l'appréciation du yen.» (Voir article) « L'impact direct [du choc] sur le reste du monde devrait être légèrement négatif, » poursuit l'économiste de Groupama AM qui souligne que l'économie japonaise est une économie assez fermée par rapport aux autres. Le vrai sujet de préoccupation réside donc ailleurs pour Laurent Berrebi : « Ce qui nous inquiète le plus, c'est l'impact direct via les anticipations des agents [économiques]» parce que la tragédie japonaise vient à la suite d'une accumulation d'incertitudes (notamment géopolitiques) et rajoute, elle-même, « une incertitude de plus, qui est susceptible de modifier radicalement les anticipations des agents» qu'il s'agisse des ménages, des entreprises ou des investisseurs. Dans ces conditions, aux yeux du directeur des études économiques de Groupama AM, il convient de se focaliser essentiellement dans les prochains mois sur les enquêtes de confiance des entreprises et des ménages afin de quantifier les effets du traumatisme japonais sur le comportement des uns et des autres.

Les articles du dossier

© Synapse. Les contenus (vidéos, articles) produits par Synapse font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Catastrophes au Japon : un choc de demande plutôt qu'un choc d'offre (Berrebi - Groupama AM)" :




Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline




Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus


Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus

Retrouvez sur Sicavonline

Assurance vie KOMPOZ KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Assurance vie Futura Vie Le contrat d'assurance vie FUTURA VIE propose plus de 200 supports d'investissement en unités de compte, dont une gamme de plus de 20 supports immobiliers.

Investir en SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 200 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit
Compte-titres A court ou long terme, avec plus de 3 500 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.

Investir avec Sicavonline

Souscription sicavonline

Souscription en ligne

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagner en rapidité et en efficacité.

Expert en gestion privée sicavonline

Des frais réduits

Nos équipes négocient avec les sociétés de gestion des frais réduits.
        

Contacter Sicavonline

Des professionnels
à votre écoute

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi : 0 805 09 09 09 (appel gratuit)