1. Impôts & fiscalité
  2. Impôt sur le revenu
  3. Quel est le fardeau fiscal porté par les contribuables des 27 pays de l'UE ?

Quel est le fardeau fiscal porté par les contribuables des 27 pays de l'UE ?

26/07/2011 - 17:30 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Quel est le fardeau fiscal porté par les contribuables des 27 pays de l'UE ?

Une étude de l'Institut économique Molinari (IEM) montre que le salarié moyen français a travaillé jusqu'au 26 juillet 2011 pour financer les dépenses publiques, ce n'est donc qu'à compter de cette date qu'il est libéré de ses obligations fiscales.

Grâce à des données d'Ernst & Young, l'Institut économique Molinari (IEM) a déterminé le jour de libération fiscale des contribuables des 27 pays de l'Union Européenne (UE). La France est l'un des trois pays à taxer le plus ses salariés, avec la Hongrie et la Belgique.


Des prélèvements obligatoires en hausse, dépassant le disponible dans 6 pays

L'étude de l'Institut montre que le taux d'imposition réel du salarié moyen a augmenté dans l'Union européenne de 0,24% en 2011. Il est passé de 43,99% en 2010 à 44,23%, en grande partie, selon IEM, en raison de l'augmentation de la TVA dans 13 États membres depuis 2009.
Les auteurs de cette publication note que « dans 6 pays, plus de la moitié des revenus liés au travail sont prélevés au titre des impôts et taxes retenus dans le périmètre de notre étude (Belgique, Hongrie, France, Autriche, Allemagne, Suède). » Autrement dit, le salarié lambda de ces pays n'a pas de maîtrise directe sur plus de la moitié des fruits de son travail, son influence sur la prise de décision étant au mieux indirecte.

Le pouvoir d'achat des Français particulièrement amputé par les charges et les impôts

L'étude montre que les charges et impôts français pénalisent le pouvoir d'achat. Pour distribuer 1 euros de pouvoir d'achat net de charges et impôts au salarié, l'employeur français doit débourser 2,3 fois plus. Les salariés français sont plus pénalisés que leurs homologues allemands, qui bénéficient pourtant d'un niveau comparable de services publics et sociaux. Pour obtenir 1 euro de pouvoir d'achat outre-Rhin, il suffit de distribuer 2,1 euros. Le salarié allemand est libéré fiscalement le 11 juillet, soit 15 jours avant son homologue français.

Un financement des dépenses sociales particulièrement opaque en France


« La situation est très inquiétante. Six des 27 pays de l'Union européenne prélèvent plus de la moitié de ce que produisent les salariés au titre des contributions sociales, de l'impôt sur le revenu et de la TVA. C'est notamment le cas en France, qui détient avec la Hongrie et la Belgique le record de taxation de l'Union. Et en dépit de ce fardeau, les déficits continuent d'augmenter un peu partout en Europe. Il est temps de changer de crédo. La solution est dans la baisse des dépenses publiques, et non dans l'augmentation des charges, impôts et autres taxes », commente Cécile Philippe, directrice de l'Institut économique Molinari (IEM) et co-auteur de cette étude.

© Sicavonline. Ces informations sont puisées aux meilleures sources, et n'engagent en aucun cas la responsabilité de la société Sicavonline.



FIP Corse 2017 : Investissez dans le développement des PME en Corse

Bénéficiez de 38% de réduction d’impôt* sur le montant investi et diversifiez vos investissements en participant au développement des PME en Corse.

* Dans la limite de 12 000 € pour les contribuables célibataires, veufs ou divorcés et de 24 000 € pour les contribuables mariés ou liés par un PACS et soumis à imposition commune. La réduction d'impôt est proposée en contrepartie d'un risque de perte en capital et d'une durée minimum de détention selon le produit sélectionné. La fiscalité à septembre 2017 est susceptible d'évoluer.


A lire autour du sujet "Quel est le fardeau fiscal porté par les contribuables des 27 pays de l'UE ?" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus

Soutenez les PME européennes et réduisez votre ISF. Découvrez avec Sicavonline la solution la mieux adaptée à votre situation personnelle.
Réduisez vos impôts jusqu'à 30 000 € dès cette année grâce aux SOFICA, FIP, FCPI et SCPI fiscales sélectionnés par nos experts.