1. Accueil
  2. >
  3. Toutes nos vidéos
  4. >
  5. L'oeil du pro
  6. >
  7. Pourquoi il faut rester sur les actions américaines

Pourquoi il faut rester sur les actions américaines

12/07/2012 - 10:37 - Sicavonline (mis à jour le : 10/04/2015 - 16:51)



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Pourquoi il faut rester sur les actions américaines

Les bénéfices des sociétés américaines ont fait montre d'une extraordinaire résilience ces derniers mois, ce qui vaut au Dow Jones et au Nasdaq de s'adjuger plus de 3% et 10 % depuis le 1er janvier. Alors que la saison des résultats vient d'être lancée à Wall Street et que d'aucuns s'interrogent sur une possible inflexion des marges des entreprises US avec la crise de la zone euro et le ralentissement de l'économie mondiale, Romain Boscher, directeur des gestions Actions chez Amundi, considère qu'il faut rest

Tandis que la crise frappe de plein fouet la zone euro, les économies émergentes s'essoufflent. Sur quelle zone les investisseurs en actions peuvent-ils donc désormais miser ? Pour Romain Boscher, directeur des gestions Actions chez Amundi, la réponse ne fait aucun doute : il faut rester investi sur les Etats-Unis.

USA : des bénéfices plus résistants que partout ailleurs


Signe de cette confiance, Amundi a conservé depuis le début de l'année son exposition sur le marché Actions américain. « Bien nous en a pris : ce marché tient plutôt bien. (NDLR : à la clôture du 11 juillet, le Dow Jones gagnait 3,17 %, le Nasdaq 10,86 %) Les profits publiés ces derniers mois et trimestres sont d'ailleurs supérieurs à ceux observés un an plus tôt », remarque Romain Boscher, alors que la saison des résultats vient de s'ouvrir outre-Atlantique.

Les fondamentaux de l'économie américaine sont solides


Pour lui, les fondamentaux de la première puissance mondiale demeurent solides. D'une part, les Etats-Unis connaissent une tendance de fond, l'amélioration de l'emploi. Si le chiffre des créations de postes en juin a déçu (80.000 contre 100.000 prévus par les analystes), il contraste avec la morosité ambiante dans d'autres zones.


« Le chômage est à des niveaux records en Europe. Dans certains marchés émergents très en poupe ces dernières années, comme l'Inde, le Brésil ou la Chine, l'emploi subit un net ralentissement, avec par endroits une récession industrielle », souligne Romain Boscher. D'autre part, le choix par les Etats-Unis de la production de gaz de schiste abaisse les prix énergétiques et constitue un soutien de poids à la consommation outre-Atlantique. Le directeur des gestions Actions d'Amundi ne s'inquiète pas pour la conjoncture américaine pour les mois à venir. « Nous n'anticipons pas de passage [de la croissance] en territoire négatif au second semestre, risque qui en revanche plane sur la zone euro. Le différentiel devrait rester plutôt favorable aux Etats-Unis », considère Romain Boscher, qui ne s'alarme pas davantage du passage en juin sous le seuil des 50 points de l'indice des directeurs d'achat du secteur industriel (ISM Manufacturing PMI à 49,7).

Les actions américaines, des valeurs refuges


Le risque sur le marché actions américain ne réside-t-il pas dans sa relative cherté, celle-ci pouvant lui valoir un décrochage plus brutal que celui des autres places financières en cas de mauvaise surprise et de correction boursière ? Résistant, le marché actions américain se révèle « structurellement plus cher que d'autres marchés. Mais actuellement, c'est pour de bonnes raisons : il fait plus que jamais office de valeur refuge, à l'heure où l'Europe et une grande partie des émergents offrent une visibilité plus faible que lors des précédents trimestres. » Pour le directeur des gestions Actions d'Amundi, il conviendra de s'inquiéter pour les résultats des grandes sociétés américaines seulement en cas de ralentissement marqué de l'économie mondiale. « Soit la croissance mondiale demeure à un niveau voisin ou supérieur à 3 %. Alors, les grands groupes seront à même de délivrer des profits stables voire en hausse. Soit la croissance plonge en-dessous de 3 %. Dans ce cas, les grands groupes ne pourront préserver leur niveau de marge et de profit », estime Romain Boscher. Bref, pour les investisseurs tentés par les actions américaines, ce seuil est un marqueur à suivre de près.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Pourquoi il faut rester sur les actions américaines" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus

Assurance vie KOMPOZ KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Assurance vie Futura Vie Le contrat d'assurance vie FUTURA VIE propose plus de 200 supports d'investissement en unités de compte, dont une gamme de plus de 20 supports immobiliers.

SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 237 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit
Compte-titres A court ou long terme, avec plus de 3 900 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.

INVESTIR AVEC SICAVONLINE

SOUSCRIPTION EN LIGNE

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagnez en rapidité et en efficacité.

UNE ÉQUIPE EXPÉRIMENTÉE
 ET PASSIONNÉE

Nos experts analysent et sélectionnent des produits de Capital Investissement, SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) et OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) 

DES PROFESSIONNELS
A VOTRE ECOUTE

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi :  01 73 60 03 45
(appel gratuit)