1. Bourse & Sicav
  2. L'économie pour investir
  3. Les chiffes qu'il fallait suivre cette semaine

Les chiffes qu'il fallait suivre cette semaine

19/07/2013 - 10:02 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Les chiffes qu'il fallait suivre cette semaine

Les chiffres qu'il faillait suivre sur les marchés cette semaine

Lundi 15 juillet : ventes au détail US
Les ventes au détail n'ont certes pas reculé mais leur progression de seulement +0,4% en juin (+0,3% hors automobile) n'a pas satisfait les prévisions du consensus (+0,8% et +0,4% hors automobile), ravivant ainsi les craintes de rechute de l'économie américaine. La Fed tiendra-t-elle compte de ce signe de fragilité de la reprise dans l'élaboration de son calendrier de sortie du « QE » ?

Mardi 16 juillet : indice Zew allemand
Le net repli de l'indice Zew qui passe de 38,5 points en mai à 36,3 points en juin était pour le moins inattendu puisque les économistes tablaient à l'inverse sur un rebond à 39,6 points. Les inquiétudes des investisseurs allemands quant à la situation de la zone euro ne sont pas étrangères à ce recul de l'indice. Néanmoins, celui-ci demeure confortablement installé au-dessus de sa moyenne historique (23,7 points).

Mardi 16 juillet : Production industrielle US
Conformément aux attentes du consensus, la production industrielle américaine a progressé de +0,3% en juin. La hausse de la production manufacturière en juin (+0,3%) a quant à elle légèrement dépassé l'anticipation du consensus (+0,2%). Pour autant, ce léger rebond de l'activité industrielle après l'inertie du mois précédent (+0% en mai) semble encore trop timide pour alimenter une accélération de la reprise américaine.

Mercredi 17 juillet : commandes de machines-outils Japon
Comme en mai, les commandes nippones de machines-outils ont chuté de -12,4% en juin (en glissement annuel). Ne laissant pas entrevoir une hausse significative des investissements, ce nouveau plongeon des commandes des entreprises japonaises renforce les arguments de ceux qui pointent du doigt l'inefficience des « Abenomics ». La politique monétaire ultra-accommodante de la BoJ accouchera-t-elle un jour d'une véritable reprise économique ?

Mercredi 17 juillet : discours de Ben Bernanke devant le congrès
Le président de la Fed a joué la carte de la transparence lors de son audition par le congrès. En effet, pour mettre fin à la confusion de ces dernières semaines, Ben Bernanke s'est efforcé d'exposer le calendrier de sortie du quantitative easing avec clarté : la Fed devrait, à condition que le taux de chômage se rapproche des 7%, commencer à réduire ses rachats d'actifs dès cet automne avant un arrêt complet des injections de liquidités mi-2014 mais les taux directeurs demeureront à leur niveau actuel encore longtemps, au moins jusqu'à que le chômage descende sous les 6,5%.

Jeudi 18 juillet : Prix immobiliers chinois
Pékin ne parvient toujours pas à endiguer le gonflement de la bulle immobilière chinoise puisque les prix immobiliers ont encore augmenté de plus de 10% dans 69 des 70 villes étudiées. Pourtant le gouvernement de Xi Jinping semble bien prêt à risquer un ralentissement de la croissance pour assainir le secteur bancaire chinois, où le Shadow Banking demeure encore une pratique courante. Selon le ministre des finances chinois, Lou Jiwei, Pékin va poursuivre la mise en œuvre des réformes déjà engagées et exclut toujours toute idée de plan de relance massif.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Les chiffes qu'il fallait suivre cette semaine" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
+12.1%

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.


A court ou long terme, avec plus de 4 500 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 500 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 21 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit