1. Impôts & fiscalité
  2. Impôt sur le revenu
  3. La Grosse Data : 1000 milliards d'euros pour un record... embarrassant

La Grosse Data : 1000 milliards d'euros pour un record... embarrassant

08/03/2019 - 09:11 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




La Grosse Data : 1000 milliards d'euros pour un record... embarrassant

La hausse des prélèvements obligatoires n’est pas une « fakenews ». En 2017, l’addition des impôts et taxes en tout genre a passé le cap des 1000 Mds€.

 

La Grosse Data : 1000 milliards d'euros pour un record... embarrassant

Précision : chiffres hors cotisations sociales imputées et crédits d'impôts.

En 2017, la France s'est illustrée en battant un record, de ceux que peu de dirigeants politiques en responsabilité aiment à mettre en avant. Jamais, dans l'histoire de l'hexagone, les prélèvements obligatoires n'ont été aussi élevés, puisque pour la première fois, ils ont franchi la barre symbolique des 1000 milliards d'euros. Les prélèvements obligatoires représentent désormais 45,3 % du produit intérieur brut (PIB), selon les derniers calculs de l'Insee. A titre de comparaison, en 1960, année à laquelle l'Insee a commencé à s'intéresser à la question, les prélèvements obligatoires atteignaient 30,3 % du PIB.

La France fait-elle figure d'exception ? Autrement formulé, la France serait-elle devenue championne du monde des prélèvements obligatoires ? Selon l'Organisme de coopération et de développement économique (OCDE), la France est effectivement en bonne place de ce classement. Elle se positionne au deuxième rang juste derrière le Danemark dont les prélèvements atteignent 45,9 % de son PIB. Notre voisin allemand offre un environnement fiscal plus mesuré avec un taux de 37 % tandis que notre voisin commun la Belgique nous suit de près avec 44,8%. Quant à l'Espagne et l'Italie, leur taux est respectivement de 33,8% et 43,3%. Pour information, les Etats-Unis sont en bas de tableau avec un taux de prélèvements de 26,2 % de son PIB.


© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "La Grosse Data : 1000 milliards d'euros pour un record... embarrassant" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus

Réduisez vos impôts jusqu'à 30 000 € dès cette année grâce aux FIP, FCPI et SCPI fiscales sélectionnés par nos experts.