1. Bourse & Sicav
  2. L'économie pour investir
  3. Echiquier Agressor, comment le nouveau gérant compte relancer la machine à surperformer [VIDEO]

Echiquier Agressor, comment le nouveau gérant compte relancer la machine à surperformer [VIDEO]

12/03/2019 - 16:59 - Sicavonline (mis à jour le : 15/03/2019 - 11:35)



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





En octobre 2018, Frédéric Buzaré a pris les rênes d’Echiquier Agressor et il semble clair que le mandat qui lui a été fixé consiste à redonner en priorité au fonds légendaire de La Financière de l’Echiquier toutes ses lettres de noblesse en matière de performance. Comment compte-t-il s’y prendre ? « Ils font la Une » s’attelle à la question.


Peu de fonds peuvent se vanter d'avoir marqué une génération d'investisseurs en faisant leur fortune. Echiquier Agressor (FR0010321802) se classe parmi ceux-là. Porté sur les fonts baptismaux en novembre 1991 par Didier Le Menestrel, qui en sera le timonier jusque fin 2008, ce fonds d'Actions européennes toutes capitalisations a engrangé au cours des vingt-sept années et demi qui ont suivi sa venue au monde plus de 1600 % de gains cumulés*, et signé par là-même une performance annualisée de 11,1 %** à faire entonner par les chœurs, ô combien fournis, d'épargnants éplorés, qui ne voient la bourse que comme une vallée de larmes, l'incunable répons du « Ah si j'avais su… ».

Toutefois, il arrive, et en ce métier délicat qu'est la gestion sans doute plus qu'ailleurs, que même les géants descendent de leur piédestal. L'aura de triomphe qui nimbait Echiquier Agressor s'est, quelque peu ternie au cours des années passées, sa formidable capacité à surperformer ayant été peu à peu remisée sur l'étagère aux souvenirs, une situation dont on devine que le tempérament de compétiteur de Didier Le Menestrel ne s'accommode pas. En février 2017, alors qu'un nouveau successeur à la barre d'Echiquier Agressor venait à remplacer le précédent… successeur du créateur d'Agressor, ce dernier ne celait pas qu'il attendait que les performances de son vaisseau amiral recouvrassent leur lustre d'antan. « On demande à Agressor d'être visible et plus que visible,» reconnaissait-il sans ambages sur le plateau de l'œil du Pro. Et Le Menestrel d'annoncer, un peu prématurément, le retour de son fonds chéri sur le devant de la scène, car vouloir n'est pas pouvoir, et Echiquier Agressor s'est au contraire enlisé dans une insipidité qui a entaché un bilan jusqu'alors quasi-irréprochable : sur 5 ans (données arrêtées au 28 février 2019), le vaisseau amiral de La Financière de l'Echiquier n'exhibe qu'une performance annualisée de 0,5 % quand son indice de référence en a produit une de 4,5 %. Sur trois ans, l'écart se creuse, Echiquier Agressor ne pouvant revendiquer qu'un anémique 0,4 % de gain annualisé tandis que l'indice de référence progressait en moyenne de 7,1 % par an. Enfin, sur un an, la comparaison vire à la catastrophe, Echiquier Agressor accusant un repli de 15,5 % contre une progression de 1,3 % pour son benchmark.

Aux grands maux les grands remèdes et nouvelle tête d'affiche aux manettes d'Echiquier Agressor en la personne de Frédéric Buzaré, professionnel chevronné ayant fait ses armes dans la gestion Actions chez Axa IM et BNP Paribas, avant que de migrer chez Dexia AM, puis de devenir en 2012 à Londres senior vice president et gérant de fonds Actions européennes pour le compte du GIC, Government of Singapore Investment Corp, qui n'est autre que le principal fonds souverain singaporien.

Comment le nouveau gérant d'Agressor entend-il le remettre sur les rails ? C'est tout l'objet de cet entretien dans « Ils font la Une. »

Afin de visionner l'interview de Frédéric Buzaré (Financière de l'Echiquier) cliquez sur la vidéo ci-dessus.

*Précisément 1683 % au 28 février 2019.
**A comparer avec une performance annualisée de seulement 5 % de son indice de référence depuis création (perf. calculée au 28 février 2019, encore une fois).
 

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Echiquier Agressor, comment le nouveau gérant compte relancer la machine à surperformer [VIDEO]" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
-
+12.8%

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.

Retrouvez sur Sicavonline

A court ou long terme, avec plus de 4 500 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 22 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit