Votre espace client a évolué ! Connectez-vous sans plus attendre pour le découvrir!
  1. Accueil

Pas touche à l'assurance-vie !

20/04/2022 - 10:05 - Sicavonline - Synapses (mis à jour le : 03/05/2022 - 14:22)



Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline



Pas touche à l'assurance-vie !

Les avantages de l’assurance-vie possiblement détricotés à l’occasion d’une possible refonte du cadre juridique et fiscal des successions. France Assureurs lance un avertissement au prochain gouvernement : les épargnants sont farouchement attachés à la singularité des modalités de transmission des contrats d’assurance-vie.

Les propositions visant à corriger les passe-droits attachés à un contrat d'assurance-vie ne sont pas du goût des épargnants. Six Français sur dix y sont même franchement opposés.

Le sujet est loin d'être anecdotique. L'assurance-vie, affranchie du carcan réglementaire des successions, séduit les épargnants soucieux d'organiser la transmission de leur patrimoine dans de bonnes conditions. Au global, France Assureurs (ex. Fédération Française de l'Assurance) comptabilise à fin 2021 1 876 milliards d'euros placés sur des contrats d'assurance-vie et recense 18 millions de Français porteurs d'un contrat d'assurance-vie mais aussi et surtout 38 millions de bénéficiaires.
Il est vrai que le traitement civil et fiscal des sommes perçues via un contrat d'assurance-vie est particulièrement accommodant. Le ou les bénéficiaires sont librement choisis par le détenteur d'un contrat d'assurance-vie et ils récupèrent au décès de l'assuré les sommes inscrites sur ce même contrat, le tout dans un cadre fiscal extrêmement avantageux.

Assurance-vie : 63 % des Français hostiles à une réforme

Or à l'heure où l'organisation des héritages suscite bien des interrogations quant à sa pertinence et divise autant les épargnants que les différents candidats à l'élection présidentielle, les Français réaffirment leur franche opposition à toute réforme fiscale qui viendrait dégrader le statut privilégié de la fiscalité successorale de l'assurance-vie. Une enquête réalisée par l'institut de sondage OpinionWay, en fin d'année 2021 à la demande de France Assureurs, témoigne de la ferveur de l'attachement des épargnants français à l'assurance-vie en tant que véhicule de transmission. 63 % des personnes interrogées condamnent fermement toute réforme qui conduirait à un alourdissement de l'imposition lors de la transmission d'un contrat d'assurance-vie.

Assurance-vie : « un moyen sûr et fiable » selon une majorité de Français

Autre enseignement de cette étude : 6 Français sur 10 considèrent l'assurance-vie comme « un moyen sûr et fiable d'épargner tout en permettant de transmettre son patrimoine dans de bonnes conditions et offrant des garanties face aux incertitudes de l'avenir ». Le sondage commandé par France Assureurs indique que ce pourcentage passe de 60 % à 80 % chez les personnes détentrices d'un contrat d'assurance-vie.

Upgrader la fiscalité successorale de l'assurance-vie

Conforté dans l'idée que l'assurance-vie constitue l'une des pierres angulaires du patrimoine des Français, France Assureurs prend le rôle de porte-voix des épargnants attachés à leur contrat d'assurance-vie et émet une batterie de propositions destinées à renforcer les atouts du placement préféré des Français. L'une d'elles concerne directement la fiscalité successorale de l'assurance-vie. Elle vise à opérer une remise à niveau de l'assurance-vie. France Assureurs demande une indexation de la condition d'âge sur l'espérance de vie et des abattements sur le coût de la vie, car précise l'association « ces paramètres n'ont pas changé depuis 30 ans ». L'association soutient la pertinence d'un rehaussement de la somme pouvant être transmis en franchise de droits.

En matière de transmission, l'assurance-vie comporte deux volets distincts. L'application de l'un ou l'autre de ces régimes repose sur l'âge de l'assuré au moment des versements réalisés sur un contrat d'assurance-vie. Avant 70 ans, les sommes versées sur un contrat d'assurance-vie ne sont pas intégrées dans la succession du défunt et chaque bénéficiaire, qu'il soit ou non lié au défunt par le sang, peut percevoir jusqu'à 152 000 euros en franchise fiscale tandis qu'après cet âge, les sommes figurant sur des contrats d'assurance-vie tombent sous le coup du régime du droit commun des successions après la soustraction d'un abattement global de 30 500 euros. France Assureurs juge qu'il serait « pertinent de porter l'âge pivot à 75 ans, contre 70 ans aujourd'hui et d'augmenter le montant des abattements en cas de transmission de 30 500 euros à 46 000 euros et de 152 500 euros à 204 000 euros. »
Pour plus de détails sur le régime fiscal de l'assurance-vie, cliquez ici

© Synapse. Les contenus (vidéos, articles) produits par Synapse font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Pas touche à l'assurance-vie !" :




Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline




Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus


Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus


Assurance vie KOMPOZ KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Assurance vie Futura Vie Le contrat d'assurance vie FUTURA VIE propose plus de 200 supports d'investissement en unités de compte, dont une gamme de plus de 20 supports immobiliers.

Investir en SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 200 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit
Compte-titres A court ou long terme, avec plus de 3 500 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.

Investir avec Sicavonline

Souscription sicavonline

Souscription en ligne

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagner en rapidité et en efficacité.

Expert en gestion privée sicavonline

Des frais réduits

Nos équipes négocient avec les sociétés de gestion des frais réduits.
        

Contacter Sicavonline

Des professionnels
à votre écoute

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi : 0 805 09 09 09 (appel gratuit)