1. Accueil
  2. >
  3. Immobilier de placement
  4. >
  5. Tendances de l'immobilier
  6. >
  7. Les prix de l'immobilier n'ont pas fini de tracasser les Français

Les prix de l'immobilier n'ont pas fini de tracasser les Français

24/02/2011 - 08:10 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline



Les prix de l'immobilier n'ont pas fini de tracasser les Français

On aurait pu imaginer qu'avec la crise baissent sensiblement les prix de l'immobilier en France. Ce n'a pas été le cas. L'achat d'un logement en France reste compliqué pour de nombreux Français alors que des prix immobiliers au sommet sont peu en rapport avec leur pouvoir d'achat. La situation peut-elle pour les primo-accédants se décanter avec un reflux des prix ? Peu probable à lire la dernière note de Philippe Waechter, directeur des Etudes Economiques de Natixis AM.

Dans sa dernière note intitulée « FRANCE : UN MARCHE IMMOBILIER TOUJOURS MAL EQUILIBRE », Philippe Waechter, le directeur des Etudes Economiques de Natixis AM, laisse peu de place à l'espoir de voir baisser les prix de l'immobilier dans l'Hexagone. L'économiste revient en mots et en images sur les raisons qui ont permis au marché de l'immobilier en France de s'ajuster en faisant l'économie d'une baisse significative du prix des logements.

Un essoufflement de l'immobilier fin 2010

Vente de logements
France - Vente de logements (Source: Natixis AM)

Le directeur des études et de la recherche économique de Natixis AM indique que le marché immobilier après son redressement accuse un léger coup de fatigue. « [Dans le premier graphique] on constate que le marché s'est repris après la très profonde chute de la fin de l'année 2008, lors de la récession. Il a rebondi assez rapidement mais s'essouffle à la fin de l'année 2010 puisque les ventes se replient au dernier trimestre par rapport aux 3 mois précédents. Cela traduit une baisse des ventes tant des maisons individuelles que des appartements. » « Néanmoins, » fait remarquer l'expert de Natixis AM, « la moyenne sur 4 trimestres est encore orientée à la hausse en raison de la tendance toujours positive des ventes d'appartements (la moyenne sur 4 trimestres progresse encore au quatrième trimestre 2010) compensant le net ralentissement des maisons individuelles. »

Des stocks de logements nettement réduits

Stocks de logements neufs
France - Stocks de logements neufs (Source: Natixis AM)

Autre phénomène intéressant pointé du doigt par Philippe Waechter : « Les stocks continuent de se réduire pour revenir à un niveau d'avant crise si l'on observe le ratio Stocks sur ventes. Les stocks ne représentent que 6 mois de ventes contre 21 à la fin 2008. Les lois ad'hoc ont permis de liquider ces stocks dans de très bonnes conditions. Elles ont permis de maintenir, notamment sur les appartements, un biais haussier sur les prix tout en liquidant ces stocks excessifs. »

L'ajustement immobilier financé par la collectivité

Prix des logemen neufs
France - Prix des logemen neufs (Source : Natixis AtsM)

Le directeur des études économiques et de la recherche de Natixis AM insiste par ailleurs sur le fait que « les achats via divers dispositifs permettaient de faire financer l'emprunt nécessaire pour l'achat du bien immobilier par le futur locataire. Comme les intérêts sur l'emprunt étaient déductibles, le coût était nul mais supporté collectivement par la société parce que les prix sont restés très élevés. En outre en raison de la déduction fiscale sur l'achat, ni l'acheteur ni le vendeur n'étaient incités à négocier le prix à la baisse puisque le prix supplémentaire s'intégrait dans la déduction fiscale. » La conséquence est celle d'un marché immobilier qui a corrigé sans pour autant voir ses prix reculer : « L'ajustement spectaculaire de l'immobilier français s'est opéré sans réduction des prix alors qu'initialement les stocks étaient excessifs. Le coût de l'ajustement a été mutualisé. »

Les mises en chantier à de faibles niveaux

Mises en chantier
France - Mises en chantier (Source: Natixis AM)

« Sur les logements individuels les prix se sont infléchis parce que la demande était davantage une demande finale qu'une demande intermédiée par un avantage fiscal, » poursuit Philippe Waechter qui remarque aussi que « Cet excès de stocks, en 2009, a incité les constructeurs à réduire les mises en chantiers. La hausse constatée à partir de 2003 vers les 500 000 mises en chantier par an s'est nettement infléchie. Début 2010, les mises en chantier n'étaient plus que de 320 000. Fin janvier 2011, la hausse est de 350 000 sur 12 mois ce qui reste malgré tout assez réduit. »

Un marché immobilier où les prix vont rester élevés

Du coup, selon le patron de la recherche économique de Natixis AM « Le marché désormais est simple. L'offre est limitée par des stocks bas et des mises en chantier réduites. La demande s'accroit avec une population qui continue de progresser (de 61 millions en 2001 à 65 millions en 2011) et une structure de population plus éclatée. Ce marché déséquilibré évolue dans un environnement de prix toujours très élevé. Le [graphique 3] montre la hausse relative de l'immobilier neuf par rapport au prix à la consommation. Même si une petite inflexion est observée au quatrième trimestre 2010, le mouvement est limité surtout sur les appartements. (le ratio prix sur revenu a une allure proche. Cependant le chiffre du quatrième trimestre pour le revenu disponible des ménages n'étant pas encore disponible ce n'est qu'une intuition fortement calée sur les observations passées). Cet environnement maintiendra des prix élevés. Le risque est que la demande ne soit plus solvable surtout si les taux d'intérêt progressent. Les questions immobilières n'ont pas fini de tracasser les français. »

© Synapse. Les contenus (vidéos, articles) produits par Synapse font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Les prix de l'immobilier n'ont pas fini de tracasser les Français" :




Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline




Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus


Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus


Investir en SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez indirectement dans l'immobilier à partir de 200 € et diversifiez votre patrimoine.

Investir avec Sicavonline

Souscription sicavonline

Souscription en ligne

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagner en rapidité et en efficacité.

Expert en gestion privée sicavonline

Des frais réduits

Nos équipes négocient avec les sociétés de gestion des frais réduits.

Contacter Sicavonline

Des professionnels
à votre écoute

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi : 0 805 09 09 09 (appel gratuit)