1. Accueil
  2. >
  3. Bourse & Sicav
  4. >
  5. Les gérants au crible
  6. >
  7. Les marchés financiers résistent aux événements en Afrique du nord

Les marchés financiers résistent aux événements en Afrique du nord

28/02/2011 - 18:04 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline



Les marchés financiers résistent aux événements en Afrique du nord

J.P. Morgan Asset Management constate que les violences en Lybie ont affecté les marchés financiers la semaine passée. Les cours des actions ont baissé et les investisseurs se sont dirigés vers des obligations sûres ainsi que des devises refuges, telles que le franc suisse ou le yen. Les prix du pétrole, surtout, ont flambé. Cependant, le gestionnaire d'actifs constate que les rendements obligataires ont peu augmenté et que les marchés actions restent sur une tendance haussière depuis le début de l'année. J.P. Morgan Asset Management demeure donc favorable aux actifs risqués.

Une semaine boursière perturbée par les violences en Lybie

« La propagation de la violence au Moyen-Orient a bouleversé l'environnement boursier la semaine dernière », note J.P. Morgan Asset Management. « Le pétrole a grimpé à l'annonce de l'extrême violence de la répression en Libye par un régime désireux de s'accrocher coûte que coûte au pouvoir. Les marchés actions ont chuté, on a observé une fuite vers la qualité sur les marchés obligataires, et les traditionnelles devises refuges ont progressé, à l'image du franc suisse et du yen, avant un rebond des actions vendredi. Plusieurs questions nous ont été posées à propos de l'impact de la situation au Moyen-Orient pour l'activité économique et les actifs risqués. Il n'existe pas de réponse claire compte tenu de la fluidité de la situation et de l'incertitude entourant l'éventuelle propagation des violences. Sans revendiquer d'expertise géopolitique, les derniers événements peuvent être mis en perspective. »

Les prix du pétrole « proches d'un record absolu »

« En termes réels, le pétrole est proche d'un record absolu », affirme J.P. Morgan Asset Management. « Selon les données historiques de la Revue statistique sur l'énergie dans le monde de BP (juin 2010) mises à jour pour refléter l'évolution récente des prix, à 110 dollars le baril (s'il se maintient à ce niveau), le Brent afficherait son prix corrigé de l'inflation le plus élevé depuis 1864. En valeur réelle, le prix du brut excéderait les pics de 2008 (lorsque le prix au comptant s'était hissé à 150 dollars le baril) et de 1980 (après la chute du Shah d'Iran). Cette comparaison suppose que le pétrole reste au niveau actuel, ce que les saoudiens affirment vouloir empêcher en augmentant la production. »

« L'Europe importe 21 % de son pétrole d'Afrique, dont la moitié en Libye »

« La Libye produisait 1,6 million de barils/jour jusqu'aux interruptions de production ces derniers jours. L'Europe est affectée car elle importe 21 % de son pétrole d'Afrique, dont la moitié en Libye », précise la société de gestion. « En 2009, la Libye comptait pour 3,3 % des réserves prouvées mondiales de pétrole (0,3 % pour l'Egypte). Au plan historique, cette situation peut-être comparée à celle de l'Iran qui représentait en 1980 8,7 % des réserves mondiales de brut. Aussi, pour que la situation actuelle reste gérable au regard de son impact économique potentiel, les marchés vont croiser les doigts pour que l'agitation ne gagne pas l'Arabie Saoudite (20 % des réserves totales), l'Iran (10 %), l'Iraq (9 %), le Koweït (8 %) ou les Emirats Arabes Unis (7 %). »

Un impact économique difficile à évaluer

J.P. Morgan Asset Management considère que « l'impact de la hausse du prix du pétrole sur le PIB réel mondial est incertain. En règle générale, il est dit qu'une hausse (durable) de 10 dollars le baril ampute la croissance mondiale d'environ 0,5 %. Selon un courtier sell-side, historiquement, il tend à y avoir un effet négatif sur l'activité lorsque la consommation mondiale de pétrole atteint 5,5 % du PIB. Il estime également que ce risque se concrétiserait si le pétrole franchissait 120 dollars le baril. Cependant, l'économie mondiale connaît une solide reprise à en juger par les dernières statistiques économiques, ne serait- ce qu'au cours de la semaine dernière. De plus, l'économie américaine continue de surprendre agréablement, l'indice de surprise économique de Citigroup étant au plus haut depuis 2008. »

J.P. Morgan reste favorable aux actifs risqués

« Malgré les turbulences au Moyen-Orient, les marchés ont été remarquablement optimistes », juge le gestionnaire d'actifs. « Imaginons les stratégies qu'aurait pu mettre en œuvre le directeur des investissements (CIO) fictif d'un important hedge fund macro. Si, le 1er janvier 2011, il avait prédit la révolution et le renversement du Président en Tunisie, la propagation à l'Egypte et le départ contraint du Président Moubarak, puis les mouvements de protestation à Bahreïn et en Libye, il est probable que le risque de ses portefeuilles aurait été nettement réduit. Ce CIO imaginaire aurait pu ne pas être surpris par la hausse de 8 % du prix du pétrole, mais il l'aurait été par l'appréciation modeste de 13 points de base des rendements obligataires américains. » « La volatilité s'est envolée avec une hausse de 20 % de l'indice Vix depuis le début de l'année. Pourtant, les marchés actions enregistrent une hausse, tant en février que depuis le 1er janvier, hormis en Asie (sur fond d'inquiétudes envers une surchauffe en Chine). Nous attendons depuis un certain temps la fin de ce que nous considérons être un rallye de marché baissier, entamé en mars 2009. Ainsi, nous pensons que les indices finiront par atteindre un plafond, mais nous ne sommes pas convaincus que la semaine passée ait marqué ce pic. Peu de signes laissent entrevoir un mouvement baissier plus large des actifs à risque. Les sources de préoccupation sont nombreuses sur les marchés et l'intensification de l'incertitude à l'égard du Moyen-Orient pourrait marquer le début d'une phase plus néfaste pour les marchés et l'économie mondiale. Mais, pour l'heure, nous conservons notre stratégie consistant à privilégier les actifs risqués. »

© Synapse. Les contenus (vidéos, articles) produits par Synapse font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Les marchés financiers résistent aux événements en Afrique du nord " :




Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline




Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus


Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus

Retrouvez sur Sicavonline

Assurance vie KOMPOZ KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Assurance vie Futura Vie Le contrat d'assurance vie FUTURA VIE propose plus de 200 supports d'investissement en unités de compte, dont une gamme de plus de 20 supports immobiliers.

Investir en SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 200 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit
Compte-titres A court ou long terme, avec plus de 3 500 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.

Investir avec Sicavonline

Souscription sicavonline

Souscription en ligne

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagner en rapidité et en efficacité.

Expert en gestion privée sicavonline

Des frais réduits

Nos équipes négocient avec les sociétés de gestion des frais réduits.

Contacter Sicavonline

Des professionnels
à votre écoute

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi : 0 805 09 09 09 (appel gratuit)