1. Bourse & Sicav
  2. Compte titres, PEA & autres supports
  3. Les Français favorisent l'épargne liquide et peu risquée, d'où le succès du livret A

Les Français favorisent l'épargne liquide et peu risquée, d'où le succès du livret A

27/06/2011 - 16:07 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Les Français favorisent l'épargne liquide et peu risquée, d'où le succès du livret A

Boosté par l'augmentation du taux servi, le livret A connaît à nouveau un franc succès auprès des épargnants, notamment de moins de 25 ans. Dans son dernier rapport, l'observatoire de l'épargne réglementée présidé par Christian Noyer, gouverneur de la Banque de France, revient sur le succès du livret A apprécié tant pour son extrême liquidité que pour l'absence de risque. Nombreux sont les épargnants qui, après avoir traversé la crise financière, ont perdu le goût du risque et privilégient désormais la sécurité

Après une année 2009 marquée par une forte croissance de l'épargne longue, les épargnants ont modifié leur comportement. En 2010, les ménages français ont réservé une part plus large de leur épargne aux produits liquides et non risqués, constate le dernier rapport de l'Observatoire de l'épargne réglementée.

Sans véritablement remettre en cause la prépondérance de l'assurance-vie, les épargnants font cependant fait la part belle aux produits d'épargne réglementée et plus particulièrement au livret A. L'attractivité de l'assurance-vie s'est ainsi mécaniquement réduite du fait de l'augmentation du taux servi sur les livrets A en cours d'année 2010.

Pas de doute, si le succès du livret A est à nouveau au rendez-vous c'est donc en grande partie grâce à l'augmentation de son taux de rémunération.

Un attrait accru pour les livrets d'épargne réglementée lié à la hausse de leur rémunération

L'observatoire de l'épargne réglementée souligne la corrélation entre la progression de la collecte sur le livret A et la croissance de son taux de rémunération « La hausse de la rémunération du livret A de 50 points de base en août 2010, portant le taux à 1,75 %, a entraîné une reprise de la collecte sur le livret A. Les encours correspondants se sont accrus de 10,1 milliards d'euros pour atteindre 193,5 milliards d'euros en décembre 2010 (y compris la capitalisation des intérêts). » L'enthousiasme des épargnants pour le livret A se confirme également sur les premiers mois de l'année 2011, grâce à une nouvelle augmentation de son taux, qui a été porté à 2 % fin janvier.

Un instrument d'épargne recherché par toutes les catégories de la population

La rémunération du livret A, élevée puisqu'au moins égale au taux d'inflation + 0,25 point, ne peut à elle seule expliquer l'engouement des épargnants pour ce placement. Le livret A présente bien d'autres avantages aux yeux des épargnants de plus en plus allergiques aux placements risqués. Le livret A est un placement défiscalisé, totalement liquide et de surcroît garanti par l'Etat : c'est pourquoi il constitue un instrument d'épargne très attractif pour toutes les catégories de population.

Presque 60 millions de Français ont un livret A

Même s'il représente moins de 9 % de l'encours total d'épargne financière, avec près de 60,2 millions de livrets détenus au 31 décembre 2010, le livret A reste le placement le plus populaire auprès des ménages : les particuliers en détiennent près de 59,5 millions (et les personnes morales 660 000). Rapporté à une population de 65 millions, son taux de détention apparent est de 91,5 %. Ce dernier chiffre est toutefois artificiellement accru par l'existence d'une multidétention pourtant interdite. Les actions entreprises à cet égard n'ayant pas encore permis de supprimer totalement ce phénomène.

Un rajeunissement de la population détentrice d'un livret A

Le rapport de l'observatoire de l'épargne réglementée révèle également que le nombre des possesseurs de livrets A de moins de 25 ans a fortement augmenté depuis deux ans : « il s'élevait à plus de 16 millions fin 2010 au lieu de moins de 10 millions fin 2008. »

Des encours très concentrés

Toutefois, la généralisation de la distribution du livret A n'a pas sensiblement modifié la forte concentration des encours de livrets A : 19 % des livrets, se situant au plafond ou à proximité du plafond individuel de 15 300 euros, représentaient au 31 décembre 2010 77 % des encours. Pour autant, la majorité, en nombre, des livrets A portent des encours très faibles : 47 % des livrets ouverts à la fin de 2010 étaient crédités de moins de 150 euros. Pour l'observatoire « cela illustre la large diffusion de cet instrument et fait ressortir le rôle qu'il joue en matière d'accessibilité bancaire pour les populations les plus fragiles. »

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Les Français favorisent l'épargne liquide et peu risquée, d'où le succès du livret A " :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus

A court ou long terme, avec plus de 5 000 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 23 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit