1. Immobilier de placement
  2. Tendances de l'immobilier
  3. Faut-il encore acheter de l'immobilier ?

Faut-il encore acheter de l'immobilier ?

31/10/2013 - 09:28 - Sicavonline (mis à jour le : 18/09/2014 - 16:58)



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Aujourd'hui à l'évidence acheter de l'immobilier ou en vendre ne s'apparente pas à une sinécure. : la raréfaction d'offres de qualité, le strass des acheteurs découragés par les incertitudes économiques et l'accès restreint au crédit immobilier, vendeurs encore trop gourmands compriment le marché de la pierre, y compris à Paris. L'érosion des prix et la légère remontée des taux ne changent pas grand-chose à la situation actuelle. Dans un tel contexte, est-il encore raisonnable d'acheter un toit ou d'investir dans l'immobilier ?



Interrogés par TNS-Sofres pour le compte de Logic-immo, 59 % des Français jugent la période propice à une acquisition immobilière alors même qu'ils sont 64 % à renoncer à une baisse franche des prix immobiliers.

Sur le terrain, Sébastien de Lafond constate cependant que les acheteurs se montrent beaucoup plus frileux, en particulier, explique-t-il, en raison du contexte économique. A Paris et plus généralement dans les grandes villes, le président-fondateur de MeilleursAgents.com note que seules les petites surfaces, de moins de 300.000 euros dans la capitale, se vendent sans réelle difficulté. Pour les autres, cela devient nettement plus compliqué. Les acheteurs ne sont pas les seuls fautifs. Le manque d'offres de qualité et l'accès restreint au crédit contribuent également au ralentissement du marché immobilier. Dans les zones rurales ou très peu recherchées, la situation est encore plus délicate.

Malgré ces contraintes, peut-on faire de bonnes affaires dans l'immobilier ? Peut-on encore vendre n'importe quel bien ? Qui a le pouvoir de fixer le prix d'un logement, l'acheteur ou le vendeur ?

Dans ce contexte plus que chahuté peut-on encore espérer vendre ou acheter de l'immobilier sans y laisser des plumes ?

Après un rapide tour d'horizon du marché de la pierre et de ses perspectives, notamment à Paris, retrouvez les conseils de Sébastien de Lafond dans la vidéo ci-dessus.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.

Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 10 000 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts.


A lire autour du sujet "Faut-il encore acheter de l'immobilier ?" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.


Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 10 000 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts.