1. Bourse & Sicav
  2. L'économie pour investir
  3. Euro, dollar, franc suisse, yen, pétrole et obligations : Exane BNP Paribas fait le point

Euro, dollar, franc suisse, yen, pétrole et obligations : Exane BNP Paribas fait le point

10/08/2011 - 12:58 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Euro, dollar, franc suisse, yen, pétrole et obligations : Exane BNP Paribas fait le point

Après avoir révisé dernièrement à la baisse ses prévisions de croissance mondiale, Exane BNP Paribas a passé en revue quelques grandes classes d'actifs (obligations, pétrole, euro, dollar, franc suisse, yen) dans une étude publiée mardi 9 août.

Le Bund über alles

« Compte tenu d'un environnement d'excès d'épargne mondiale, nous restons dans un scénario de taux durablement bas », écrit Pierre-Olivier Beffy, le chef économiste d'Exane BNP Paribas dans sa dernière note. « En outre, étant donné la faiblesse de la croissance économique, nous attendons désormais le rendement des obligations américaines à 10 ans à 3 % fin 2011 (contre 3,8 % précédemment). Notre objectif de fin d'année suggère que nous attendons tout de même une hausse des rendements par rapport au niveau actuel, reflétant le rebond technique attendu pour l'économie américaine au second semestre)».

Pour l'expert d'Exane BNP Paribas, les marchés obligataires européens devraient continuer à être influencés par l'évolution de la crise souveraine européenne. « La décision de la BCE d'acheter des obligations italiennes et espagnoles devrait apporter un soulagement temporaire, mais en l'absence de consensus politique clair sur la crise dette, les rendements italiens et espagnols pourraient repartir à la hausse dans les mois à venir, le Bund redevenant alors « valeur refuge ». Nous attendons donc un rendement de 2,8 % en fin d'année pour le Bund», indique Pierre-Olivier Beffy.

Devises : un dollar toujours faible ; un franc suisse et un yen recherchés

Exane BNP Paribas continue à voir le dollar sur une pente baissière face à l'euro. « Nous restons pessimistes sur l'évolution du dollar à long terme », relève son Chef économiste. « La forte révision à la baisse de nos prévisions de PIB américain confirme notre point de vue. La poursuite des déficits jumeaux (budgétaire et balance courante) et la politique monétaire de la Fed, qui devrait rester assez longtemps accommodante, renforcent notre objectif de EUR/USD à 1,60 à long terme. » Même si à court terme, le dollar pourrait en raison d'une aversion au risque prégnante en raison des craintes de récession constituer une « valeur refuge ».

D'autant qu'à très court terme, selon Pierre-Olivier Beffy, « la crise souveraine européenne pourrait très probablement s'intensifier à nouveau dans les prochains mois. L'intensification des craintes d'une explosion de la zone euro, déclenchant un stress supplémentaire sur les marchés obligataires et une forte chute de l'euro sont peut-être être les seules choses qui pourraient amener le gouvernement allemand à accepter une solution du type Eurobond. En effet, la BCE devrait mettre de plus en plus de pression sur les gouvernements européens pour les forcer à prendre la tête de la gestion de la crise. Cela signifie que l'élargissement des compétences du FESF doit être voté d'ici fin septembre et que des réformes supplémentaires comme l'augmentation de la capacité du FESF ou l'engagement à créer un marché d'Eurobonds pourraient être nécessaire pour rassurer les marchés » De quoi mettre l'euro sous pression si bien qu'il « ne serait pas surprenant de voir un taux de change EUR/USD à 1,35 dans les mois qui viennent avant que la tendance baissière du dollar ne reprenne. »

Les déboires de la zone euro devraient continuer à pousser le franc suisse et le yen vers le haut

« Malgré les récentes interventions de la Banque Nationale de Suisse sur le marché deschanges, le CHF (franc suisse) devrait rester fort par rapport à l'euro tant que l'aversion au risquedemeure élevée (le même argument s'applique au Yen).», souligne-t-on chez exane BNP Paribas « Ainsi, le CHF (franc suisse) pourrait friser 1,00 dans les prochains mois, bien que l'objectif de long terme de 1,25 demeure raisonnable si les conditions « normales » de marché reviennent. »

Exane BNP Paribas croit à un rebond des prix du pétrole

Pierre-Olivier Beffy souligne par ailleurs que la peur d'un ralentissement mondial « s'est déjà traduite par une baisse des prix du pétrole, le baril de Brent retombant à 102 dollars. Si l'économie chinoise s'affaiblissait plus que nous le prévoyons actuellement, cela causerait une baisse supplémentaire des prix des matières premières et de l'énergie. » Mais le Chef Economiste d'Exane BNP Paribas, indique cependant, les nouvelles prévisions de croissance du courtier continuent à intégrer « une demande relativement forte dans les pays émergents malgré un affaiblissement des pays développés. Ainsi, bien qu'il y ait un risque de chute des prix du pétrole, nos prévisions de croissance du PIB sont cohérentes avec un Brent montant aux alentours de 120 dollars par baril d'ici la fin de l'année. »

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Euro, dollar, franc suisse, yen, pétrole et obligations : Exane BNP Paribas fait le point " :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.

Retrouvez sur Sicavonline

A court ou long terme, avec plus de 5 000 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 23 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit