1. Immobilier de placement
  2. Tendances de l'immobilier
  3. Prêt immobilier : pas d'accalmie en mai sur le front des taux

Prêt immobilier : pas d'accalmie en mai sur le front des taux

07/06/2011 - 15:03 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Prêt immobilier : pas d'accalmie en mai sur le front des taux

Après avoir atteint des niveaux inhabituellement bas, les taux des prêts immobiliers n'ont pas cessé de progresser mensuellement d'environ 10 points de base depuis novembre dernier. Mai ne déroge pas à la règle puisque les taux accusent une nouvelle hausse de 8 points de base portant le taux moyen à 3,82 %. En dépit du renchérissement du coût des crédits, les emprunteurs sont toujours au rendez-vous profitant sans doute des derniers crédits à moins de 4 %.

Ceux qui attendaient un retour au calme sur le marché des taux immobiliers vont être déçus. Selon les derniers chiffres publiés par l'Observatoire Crédit logement/CSA les taux ont une nouvelle fois progressé en mai.

Les taux fixes moyens restent inférieurs à 4 %

Une hausse de 8 points de base par rapport au mois d'avril qui porte le taux moyen de 3,74 % à 3,82 % (hors assurance et sûretés). Au fil des augmentations successives depuis le mois de novembre dernier, les taux des prêts immobiliers remontent à un rythme moyen de 10 points de base par mois revenant à leur niveau d'octobre 2009
L'Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels note que le nombre de prêts octroyés à un taux inférieurs à 4 % sont en net repli tandis que ceux pour lesquels le taux est compris entre 4 % et 5 % enregistrent un vif rebond.

La demande de crédit encore peu impactée par la progression des taux

Une remontée des taux qui n'a semble t-il qu'un impact limité sur la demande de crédit. « Après un début d'année assez calme, le marché a retrouvé de la vigueur dès février et l'activité est restée soutenue » précise même l'étude.

Pour préserver leur solvabilité les ménages qui aurait pu souffrir de cette remontée des taux augmentent la durée des prêts et le montant de leur apport personnel, profitent du prêt à taux zéro plus. Certains trouvent la solution en optant pour un prêt à taux variable dont la part à fortement augmentée et atteint désormais 9 %.

Vers un retour au calme prévu en juin

Le retour au calme plusieurs fois annoncé par les observateurs pourraient bien avoir lieu le mois prochain puisque les taux OAT à 10 ans, sur lesquels sont basés les taux des crédits immobiliers ont amorcé une baisse, passant de 3,60 % en avril à 3,36 % début juin.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Prêt immobilier : pas d'accalmie en mai sur le front des taux " :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
-

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.


Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 10 000 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts.